L'homme en noir vient de signer un livre intitulé Tout le monde en (re)parle, dans lequel il révèle plusieurs des souvenirs les plus choquants de sa carrière. Certains pourraient même faire scandale.

Thierry Ardisson : un livre rempli de scandales ?

Le présentateur de Tout le monde en parle a souhaité replacer son ancienne émission au cœur de toutes les discussions. Thierry Ardisson vient, en effet, de signer le livre Tout le monde en (re)parle, publié ce jeudi 7 février aux éditions So Lonely. Dans ses pages, il détaille plusieurs des anecdotes choc qui ont marqué sa carrière.

Il revient notamment sur le violent clash qui l’a opposé à l’ancienne Miss France Linda Hardy, rapporte Le Figaro. En septembre 1999, elle devient co-animatrice de l’émission mais est victime de harcèlement. Elle évoque, entre autres, les moqueries dont elle a fait l’objet. "Thierry aussi faisait des remarques sur ma vie privée devant tout le public, hors antenne. Des choses un peu limites", explique-t-elle.

C’est à l’épiphanie que la rupture est consommée. "Comme font les enfants dans les familles françaises ce jour-là, je lui demande de passer sous la table pour dire à qui va telle ou telle part du gâteau. Elle s’exécute et c’est la goutte d’eau qui met le feu aux poudres (sic) : elle n’a pas du tout apprécié. Je comprends. On ne lui a pas dit ‘suce-nous’, mais il y avait un soupçon de ça, quand même", écrit l’animateur.

Publicité

Linda Hardy n’est pas la seule femme vexée par le présentateur. Lors de la dernière itération de Tout le monde en parle, il reçoit Laurent Ruquier, à qui il indique qu’il ne faut inviter Johnny Hallyday ou Charlotte Gainsbourg. "Ils n’ont jamais rien à dire", assure-t-il. Problème : l’intéressée est présente sur le plateau et ne goûte que très peu à la réflexion de Thierry Ardisson…

L’animateur revient aussi sur la cuite du créateur du prix de Flore, l’un des récits les plus "savoureux" selon Le Figaro. "Une fois, Frédéric Beigbeder était tellement bourré dans les loges qu’il n’a jamais pu entrer en plateau. Son problème, c’est qu’il buvait autant de vodka que les autres enquillaient de champagne", raconte Patrick Dross. L’écrivain ne restera d’ailleurs pas et rentrera chez lui, non sans garder le micro. "Il a vomi partout, il dot même dedans", a ensuite expliqué Catherine Barma à l’oreillette de Thierry Ardisson.

Thierry Ardisson : le scandale pour faire de l'audience ?

Même après la dernière de Tout le monde en parle, Thierry Ardisson a cultivé l’art du dérapage, souligne 20 minutes. Récemment, il lui a été reproché d’avoir organisé le clash entre Eric Zemmour et Hapsatou Sy sur le plateau des Terriens du dimanche.

Pour créer le buzz et générer de l’audience, l’animateur aime surfer sur le "frisson raciste et antisémite, mais aussi sexiste ou homophobe", explique Jean Birnbaum, auteur de La Face visible de l’homme en noir (Stock).

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :