L'Etat vient de se doter d'une toute nouvelle génération de radars dernier cri. Evidemment, vous allez les payer.
IllustrationAFP

L'Etat s'est équipé de radars "nouvelle génération" et vous allez probablement en faire les frais ! Radar tourelle, radar méduse... Leurs prérogatives sortent de celles traditionnellement occupées par ces dispositifs.

Les radars sonores : de quoi s'agit-il au juste ?

Un appareil d'un nouveau genre vient d'être mis en place sur une route départementale des Yvelines, rapporte Sud Ouest. Nouveau genre, car ce radar automatique ne mesure pas la vitesse des véhicules, mais le bruit qu'ils émettent. Il aura ainsi pour but de sanctionner les nuisances sonores, et notamment celles émises par certains deux roues.

Le radar sonore, baptisé "méduse", est semblable à une araignée à peine visible accrochée au-dessus d’un mât. Il est équipé de micros et situé sur le bord de la route. Il aurait déjà permis de détecter 450 pics de bruits pour un seul dimanche La phase de test doit durer trente jours, soit jusqu’à la mi-août.

La réglementation française actuelle prévoit que le son d’un moteur de deux-roues ne doit pas dépasser 80 décibels. Les Harley-Davidson ont une dérogation spéciale et peuvent grimper jusqu’à 97 dB. Dans le cas contraire, le conducteur peut écoper d'une contravention.

Radar tourelle : un bijou technologique ultra-performant ?

Rien n'échappe à l'oeil vigilant du radar tourelle ! Placé sur un mât en hauteur, cette machine sophistiquée contrôlera non seulement la vitesse des automobilistes, mais également les téléphones au volant, le port de la ceinture, ou encore les distances de sécurité... En pratique, ils sont en mesure de faire la différence entre les poids lourds et les autres véhicules mais aussi de scanner jusqu'à huit voies de circulation en simultanée, non sans traquer plusieurs voitures sur un tronçon de 200 mètres de route.

Testé actuellement au Pays basque, il est destiné à remplacer la totalité des équipements du département Pyrénées-Atlantique, indique France bleue. A terme, il devrait représenter un radar sur quatre sur l'ensemble du territoire français. Prudence sur la route, donc. D'ici la fin de l'année, 400 radars tourelles devraient être installés dans tout l'Hexagone et, en 2020, leur nombre devrait tripler. 

Vidéo : Radars : les vrais chiffres des dégradations

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.