"Perturbateurs endocriniens, allergisants, cancérigènes…" Alerte ! Selon l'UFC-Que Choisir, 44% des produits d'entretien contiennent des substances toxiques.
Produits d'entretien : la liste de ceux qui vous mettent en dangerIllustrationIstock

Depuis le début de la crise sanitaire vous utilisez davantage de produits pour faire votre ménage ? Attention, il y a quasiment une chance sur deux qu’ils vous mettent en danger. L'UFC-Que Choisir a lancé une alerte ce mardi 8 décembre sur les substances toxiques que contiennent les produits d'entretien, dont les ventes ont explosé depuis l’arrivée de l’épidémie de Covid-19. Il est fort possible que vous soyez exposé "à une kyrielle de substances indésirables : allergènes, cancérigènes ou perturbateurs endocriniens, et ce même en respectant les précautions d’usage édictées par le fabricant…", avertit l’Union fédérale.

Lessives, adoucissants, nettoyants vitres, meubles, cuisine et WC… Au total, l’association de consommateurs a analysé 244 références "au regard des risques pour la santé humaine et l’environnement".

Produits d’entretien : 44% renferment des substances dangereuses

"Les résultats sont effarants", déplore l'UFC-Que Choisir. "À rebours des promesses d’innocuité souvent affichées sur les emballages, près d’un produit décrypté sur 2 (44 %) regorge de composés dangereux."

"La plupart des grandes marques, à quelques exceptions, contiennent trop souvent ce type de molécules", a déclaré mardi 8 décembre sur franceinfo Olivier Andrault, spécialiste de la réglementation et chargé de mission à l’UFC-Que Choisir. "Certaines d'entre elles commencent à suivre la voie qui a été ouverte par les marques vertes, mais ce n'est pas le plus fréquent".

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Vidéo : Les choses à ne pas mettre dans un lave-vaisselle

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.