Ecouter l'article :

Le père d'Arthur Noyer a expliqué avoir rencontré la famille du meurtrier présumé de son fils et déclaré qu'il s'agit selon lui de "deux familles victimes". Didier Noyer a confié avoir pris la mère de Nordahl Lelandais dans ses bras et ne pas la juger responsable des actes de son fils.
Procès de Nordahl Lelandais : le geste bouleversant du père d'Arthur NoyerAFP

"Nous sommes deux familles victimes". C'est la bouleversante déclaration faite à la sortie de la cour d'assises de Savoie ce jeudi 6 mai par Didier Noyer auprès de Midi Libre. Le papa d'Arthur Noyer, tué dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, a expliqué pourquoi il pensait important que les deux familles de l'accusé et de la victime se rencontrent. "On a échangé avec sa mère et sa sœur. Je pense que c'était important pour nous et pour elles aussi. Nous sommes allés l'un vers l'autre parce que l'un et l'autre on en avait besoin", a-t-il expliqué à l'issue de la quatrième journée du procès de Nordahl Lelandais.

"On s’est pris dans nos bras"

Didier Noyer était déjà revenu devant les juges sur ce moment privé survenu en début de semaine dans un couloir du palais de Justice de Chambéry. Comme le rapporte France Inter, le père d'Arthur Noyer a fait le premier pas en allant vers la mère de Nordahl Lelandais. "Je me suis avancé le premier parce que c’était plus facile pour moi de le faire. On s’est pris dans nos bras, car nous sommes deux familles dans la peine et dans la détresse", a expliqué le père endeuillé.

Didier Noyer est ensuite revenu sur les similarités entre leurs deux fils, jusqu'au moment du drame. "Madame Lelandais, quand j’écoutais ce que vous avez dit de votre fils, je trouve qu’ils avaient un parcours similaire : ils étaient sportifs, ils avaient des copains, ils étaient authentiques. Sauf, Madame Lelandais, avec tout le respect que je vous dois, sauf qu’il y en a un qui est tombé du côté obscur de la force, et le mien est resté dans le côté lumineux. Mais je sais que vous essayez de faire avancer les choses et je vous en remercie", a-t-il expliqué avec émotion face à la cour, en s'adressant à la mère du meurtrier présumé de son fils.

"Je ne dirai jamais quoi que ce soit de négatif sur la famille Lelandais"

Malgré la douleur, le père d'Arthur Noyer ne semble pas entretenir de colère envers la mère de Nordahl Lelandais, estimant qu'elle n'a pas à être tenue pour responsable des agissements de son fils. "Mon dernier message ne sera pas pour toi, mon fils, il sera pour Mme Lelandais : c’est injuste ce que vous avez à subir, être obligée de changer de nom. C’est pas parce qu’on a un gamin qui fait des conneries que les parents sont responsables. Je ne dirai jamais quoi que ce soit de négatif sur la famille Lelandais, c’est évident", a-t-il conclu avec dignité.

Avant le procès, les parents du jeune homme s'étaient dits "déterminés, sont prêts à affronter le regard de l’assassin de leur fils", explique à Planet Me Bernard Boulloud, avocat de Cécile et Didier Noyer. Leur seul objectif est de "combattre les mensonges" de Nordahl Lelandais. "C’est quelqu’un qui a menti dans ce dossier, donc il pourra être compliqué de déterminer ce que sera la vérité dans ses réponses", rappelle Me Boulloud. "J’espère, comme son avocat l’a dit, qu’il est sur le chemin de la rédemption. S’il l’est réellement, il devrait dire la vérité".

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.