Recyclage oblige, vous ne pourrez plus vous contenter de jeter vos pots de yaourt comme par le passé. Voilà ce qu'il faut faire désormais.
Pots de yaourt : attention, il va falloir les jeter ailleurs !Istock

Les temps changent ! Les industriels de l’agroalimentaire ont fini par se mettre d’accord pour monter une filière polystyrène. De prime abord, c’est une décision qui peut sembler assez éloignée de l’intérêt du consommateur moyen mais ce serait se fourvoyer par manque de zèle : l’objectif, en effet, est de rendre possible - ou de faciliter, à tout le moins - le recyclage de différents emballages alimentaires. Seront notamment concernés les pots de yaourt et les barquettes de viandes, informe BFMTV.

Les déchets en plastique, qui ont d’ores et déjà tendance à remplir les poubelles des Françaises et des Français ne sont pas toujours simples à recycler. Pour autant, c’est bien le recyclage du polystyrène (PS) qui constitue l’une des plus grosses lacunes de la nation ; et ce que le produit soit expansé ou non.

Actuellement, seules 4 à 5 000 tonnes de polystyrène sont recyclées… sur les 100 000 commercialisées chaque année sur le marché français. Le reste est soit enfoui, soit incinéré.

Pots de yaourt : comment se passe le recyclage à la maison ?

Pour l’heure, précise la chaîne d’information en continu, le dispositif n’est pas encore accessible aux particuliers. Il ne l’est même pas encore pour les producteurs. Ceci étant, cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire, nuance La Nouvelle République sur son site. 

Le tri sélectif permet, en effet, de se débarrasser de ses pots de yaourt de la façon la plus écologique qui soit pour le moment. Pensez donc à le jeter à sa place - temporaire, peut-être - : la poubelle jaune.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.