Une jeune femme s'est fait piquer par une méduse alors qu'elle était dans l'eau sur une plage varoise. Dix jours après, sa blessure est toujours impressionnante.
©Getty Image (illustration)

Rosée, transparente, parfois tachetée et souvent piquante… La méduse a de quoi se défendre avec ses filaments urticants. Laetitia Colin, agent de sécurité en milieu hospitalier en a fait l’expérience, le 23 juin dernier.

Alors qu’elle se baignait sur la plage du Pradet, dans le Var, son bras a fait la malheureuse rencontre d’une  pelagia noctiluca, rapporte Nice matin.

Cette méduse est l’"une des plus communes en Méditerranée, mais surtout une des plus urticantes", a expliqué au journal Patrick Lelong, docteur en science et conservateur de l'Institut océanographique Paul-Ricard.

Sur une seconde photo publiée dans Nice Matin, on peut y constater les dégâts subis. En contact avec les filaments de la méduse, le bras de Leatitia Colin a gonflé et a été brûlé en plusieurs endroits. Dix jours après les faits, de grosses croutes et les traces laissées par l'animal étaient toujours visibles.

A lire aussi-Piqûre de méduse : 5 solutions pour la soulager vite

Douleurs, courbatures et nausées

La piqûre du spécimen a été tellement impressionnante que la Varoise a dû aller aux urgences :"J'y suis allée, mais ça ne m'a pas réellement soulagée. J'ai eu mal pendant plusieurs jours et rien n'y a fait. Une douleur intense, la nausée et des courbatures ont pourri mes nuits".

Plusieurs techniques sont conseillées pour soulager les brûlures de méduses : rincer la zone irritée à l’eau de mer,  la frotter légèrement avec du sable ou encore l’enduire de corps gras tels que la Vaseline.

Vidéo dans le même thème : Il filme un banc de méduses sous l'eau

Vidéo : Il filme un banc de méduses sous l'eau

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.