Dans un entretien accordé à "Sept à huit" ce 23 janvier 2022, l'animateur Michel Drucker est revenu sur son opération du coeur survenue en 2020. Ce dernier aurait pu être victime d'une amputation, comme il l'a confié. Explications...
Opération du coeur, risque d'AVC… Les secrets de Michel Drucker©PATRICK KOVARIK / AFP
Sommaire

Michel Drucker : comment il est devenu une vedette de la télévision française

Star incontournable du paysage audiovisuel Français (PAF) depuis plus de 50 ans, Michel Drucker anime ses émissions le dimanche après-midi.Comme le rappelle le site Programme-TV, Michel Drucker a commencé sa (longue) carrière immédiatement à l'issue de son service militaire. En 1956, il se lance dans le commentaire sportif pour l'ORTF. Plus tard, en 1972, il rejoint la Une et y anime Sport en fête, une émission dédiée - sans surprise - au fait sportif. Ce n'est que deux ans plus tard qu'il se dirige vers d'autres émissions comme Les Rendez-vous du dimanche, Drôles de Star ou Studio Gabriel (Antenne 2). Après avoir rejoint France 2, il ne quittera d'ailleurs plus France Télévisions. Il participera toutefois à quelques émissions radio, notamment sur RTL (1974-1976) et Europe 1 (1983).

Entre 1998 et 2016, il produit les émissions Vivement dimanche et Vivement dimanche prochain, rappelle Programme-TV. Aujourd'hui, il n'anime plus que la seconde. Cependant, il continue à participer à certaines émissions officielles (César, soirées de réveillon, etc).

Au début des années 2010, il relance certaines émissions célèbres comme Champs-Elysées, et lance de nouvelles licences comme Le Grand Show. Sa carrière l'a même emmené jusqu'au Canada puisqu'en 2014, il présente l'Eté indien avec Julie Snyder depuis le Québec.

Une carrière télévisuelle riche qu'il a dû mettre entre parenthèses pendant quelques mois et pour cause, l'animateur a été dû subir une opération du coeur. Planet vous explique tout.

AVC, amputaion, opération du coeur : Michel Drucker se confie sur ses problèmes de santé

Pendant près de six mois, l'animateur Michel Drucker a dû faire une pause dans sa carrière et pour cause, le septuagénaire a dû subir une opération à coeur ouvert. "J'étais persuadé que j'étais indestructible", expliquait-il dans l'émission Sept à huit le 23 janvier 2022 et de poursuivre : "Dans le métier, il y a des copains qui disent : ”Drucker, c'est Terminator... il ne lui arrivera jamais rien.” Il m'est quand même arrivé quelque chose de grave".

Une période compliquée pour l'animateur de Vivement dimanche puisqu'il aurait pu être victime d'un accident vasculaire cérébral lors de son opération. "En dehors de ce lourd problème cardiologique, j’avais un problème cérébral (...) "J’avais beaucoup de raisons de me dire que j’aurai des séquelles". Une opération qui aurait duré pas moins de 10 heures afin de changer " la valve, on m’a changé les coronaires et avant, on a débouché la jambe, parce qu’à quelques heures près, on la coupait".

Le compagnon de Dany Saval avait d'ailleurs demandé à être "débranché" si l'opération venait à se compliquer. "Je ne pouvais pas supporter l'idée de refaire un métier public alors que j'étais handicapé. Pour moi, ma vie, c'est mon job. Si j'étais sorti diminué, handicapé sur le plan neurologique, sur le plan cérébral, pour moi, ce n'était pas jouable", a-t-il expliqué.

Michel Drucker : ce conflit qui l'a profondément énervé

"Laurent Delahousse n'est pas un mec bien", assénait brutalement Michel Drucker, en juillet 2018, dans les colonnes du Parisien. A l'époque, le célèbre animateur évoquait un conflit qui le travaillait depuis plus de dix ans, sur lequel il posait seulement des mots. Les boulets rouges qu'il a tiré sur son confrère lui ont d'ailleurs valu beaucoup d'engueulades "dans son entourage", rappelle Paris Match.

"De toute ma vie, je n'ai jamais critiqué un confrère, j'ai été d'une loyauté et d'une fidélité indéfectibles au service public. Mais là c'en est trop", expliquait l'animateur dans les pages du quotidien régional. "Il a demandé ma place pendant près de dix ans. Chaque saison, il menaçait la direction de partir s'il n'avait pas le 19 heures alors que j'étais une locomotive pour son journal. Il a été d'une inélégance incroyable. C'est même le ballon d'or de la discipline", poursuivait-il.

Depuis, comme il l'expliquait dans les pages du JdD, Michel Drucker a fait la paix. "Mal à l'aise avec cette histoire, j'ai découvert un garçon anxieux, très angoissé et plutôt timide. Comme moi.  On a parlé boutique et purgé le passé", a-t-il raconté.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.