AFP
Une nouvelle vidéo accablante pour Nordahl Lelandais aurait été versée à son dossier. Pour une quatrièmise en examen ? Planet fait le point sur les différents dossiers dans lesquels le trentenaire est cité.
Sommaire

Nordahl Lelandais : une nouvelle vidéo accablante

Nordahl Lelandais pourrait se diriger vers une quatrième mise en examen. L'Obs révélait ce jeudi 22 novembre au matin, le verserment d'une pièce capitale au dossier judiciaire du trentenaire. Il s'agirait d'une vidéo particulièrement accablante pour l'ancien miltiaire. Sur les images : le mis en examen dans trois autres affaires serait en train de faire subir des attouchements sexuels à sa filleule âgée de 4 ans au moment des faits. Cette dernière serait également sa petite-cousine. Ses parents ont porté plainte le mois dernier et se sont constitués partie civile d'après BFMTV.

Les faits se seraient déroulés quelques semaines avant la disparition de Maëlys de Araujo fin août 2017, l'affaire qui a exposé Nordahl Lelandais. Ce dernier devrait être entendu le 7 décembre prochain dans cette nouvelle affaire.

Nordahl Lelandais : mis en examen pour agression sexuelle sur sa cousine

Nordahl Lelandais a formellement été mis en examen mercredi 4 juillet 2018 dans une troisième affaire. Dans le cadre des investigations sur la disparition de Maëlys de Araujo, les enquêteurs ont épluché ses téléphones portables et ont fait une sordide découverte sur l’un d’entre eux. Il contenait une vidéo à caractère pédopornographiques impliquant la petite cousine du trentenaire âgée de 6 ans. La séquence aurait été tournée une semaine avant la disparition de Maëlys au domicile de Nordahl Lelandais. Le bras qui figure sur les images aurait été identifié par les enquêteurs, selon Franceinfo, comme celui de l’ancien maître-chien.

Les autorités avaient déjà établi qu’il avait consulté des sites pédopornographiques peu avant la disparition de Maëlys.

Après l’audition de Nordahl Lelandais dans la journée de mardi, la justice a mis le trentenaire en examen pour "agression sexuelle sur mineur de moins de 15 ans". Les parents qui résident à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard ont également déposé plainte.

Nordahl Lelandais : l’affaire Maëlys de Araujo

Nordahl Lelandais est mis en examen depuis le mois de septembre pour l’enlèvement et le meurtre de Maëlys de Araujo dans la nuit du 26 au 27 août à Pont-de-Beauvoisin, alors qu’elle participait à une fête de mariage. Le 14 février dernier, le trentenaire a avoué avoir tué ‘’accidentellement’’ l’enfant. Face au trois juges d’instruction de Grenoble, il a raconté avoir emmené l’enfant voir ses chiens. La fillette aurait ensuite paniqué et se serait mise à crier. C’est à ce moment-là qu’il lui aurait asséné une gifle entraînant sa mort. C’est également avec cette version que Nordahl Lelandais expliquait la fracture de la mâchoire que les médecins légistes ont pu constater.

Sauf que de nouveaux éléments du dossier d’autopsie dont les médias se sont fait l’écho cette semaine montrent q u’il n’y a pas eu qu’une seule fracture. Plusieurs seraient présentes sur le crâne et la mâchoire de la fillette. Causées avant la mort selon les analyses, elles ne sont pas jugées mortelles. 

Autant d’éléments qui ne permettent toujours pas de dire comment est morte exactement Maëlys de Araujo mais qui contredisent la version de Nordahl Lelandais.

Nordahl Lelandais : soupçonné dans l’assassinat du caporal Arthur Noyer

Le déclenchement de l’affaire Maëlys a été pour les forces de l’ordre le début d’une enquête dont ils ne soupçonnaient pas l’ampleur. En retraçant le parcours de Nordahl Lelandais dans le cadre de la disparition de la fillette, les enquêteurs font en décembre le lien avec une autre affaire : la disparition du caporal Arthur Noyer.

Les deux hommes se trouvaient au même endroit, à Chambéry, la nuit du 11 au 12 avril, quand le militaire a disparu. La chronologie et la géographie de la soirée, établies grâce au bornage des téléphones sont troublantes.

Le procureur de la République de Chambéry annonce alors peu après qu’un crâne retrouvé par des promeneurs en septembre a été identifié comme celui du caporal. Nordahl Lelandais est mis en examen le 20 décembre. Il faut attendre la fin du mois de mars pour qu’il avoue finalement être à l’origine de l’homicide. Comme pour Maëlys de Araujo, il argue d’un accident et évoque une bagarre qui a mal tourné. Il est mis en examen pour assassinat, à la différence du chef d’accusation dans l’affaire Maëlys, on le soupçonne de préméditation.

Nordahl Lelandais : la cellule Ariane épluche pas moins de 900 dossiers

Nordahl Lelandais est-il impliqué dans d’autres dossiers de disparition ? Les autorités ont décidé d’organiser les diverses vérifications et c’est en ce sens qu’a été montée la cellule Ariane. Dirigée par le général Jean-Philippe Lecouffe et bénéficiant notamment de l’aide de l’association Assistance et recherche de personnes disparues (ARPD), elle remonte le fil du passé de Lelandais et le confronte à plusieurs affaires non-résolues, près de 900 selon Europe 1.

A lire aussi :Nordahl Lelandais : "J’espère qu’il n’est pas impliqué", témoigne un proche de disparu 

Nordahl Lelandais n’a été formellement inquiété dans aucune d’elles pour l’instant mais des liens étranges sont apparus. Le trentenaire avait par exemple fait un passage par le même hôpital psychiatrique que Lucie Roux, disparue en 2012 en Savoie.

La justice se penche particulièrement sur les disparitions d’Adrien Fiorello, d’Eric Foray ou encore des disparus de fort Tamié : Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou, respectivement disparus en 2012 et 2011 au cours du même festival de musique.