Un homme de 54 ans a été condamné mardi à de la prison ferme par un tribunal de Meaux (Seine-et-Marne) pour avoir prostitué sa compagne  2742 fois en cinq ans. Plus de détails sur cette sordide affaire. 

Deux ans de prison ans ferme. Voici ce à quoi un homme de 54 ans a été condamné mardi par le tribunal correctionnel de Meaux, en Seine-et-Marne, après avoir été reconnu coupable d’avoir prostitué sa compagne. Pendant cinq ans, ce quinquagénaire a contraint celle qui partageait sa vie à avoir 2 742 relations sexuelles tarifées avec des inconnus et ce, jusque pendant sa grossesse.

Il prenait les rendez-vous et fixait les tarifsTout a commencé en 2009 quand le couple a rencontré des problèmes financiers, suite à la faillite de la carrosserie de l’homme. Ce dernier s’est alors improvisé proxénète pour faire rentrer de l’argent dans le foyer. Pour trouver des clients à sa compagne, une barmaid de 46 ans dans un club libertin, il postait des annonces sur Internet, répondait à sa place sous le pseudonyme de Virginie et fixait les tarifs, de 70 euros pour une fellation à 500 euros pour une nuit. "Je n'étais pas sa femme, j'étais son objet, sa pute, sa poupée barbie", a expliqué la victime lors de l’audience, tout en assurant qu’"au début", elle était consentante.

Les passes avaient lieu au domicile du couple, à Dammartin-en-Goële, du lundi au vendredi tous les après-midis. Pendant ce temps-là, l’homme attendait dans la voiture avec leur fils de cinq ans.

Publicité
Pendant ce temps, l’homme attendait dans sa voiture avec leur filsC’est d’ailleurs ce dernier qui a permis de découvrir le pot-aux-roses. A l’école, l’enfant aurait raconté que "papa n’était pas gentil avec maman" et qu’il "prenait des rendez-vous pour elle". La gendarmerie aurait ensuite ouvert une enquête et découvert, grâce à l’agenda tenu par le proxénète, qu’il avait fixé 2 742 "rendez-vous" pour elle en l’espace de cinq ans. "Je voulais arrêter, c’est pas une vie. Mais je me suis retrouvé pris dans un engrenage", a-t-il tenté de justifier mardi. En tout, le couple aurait ainsi gagné près de 165 euros, à raison de 7 000 euros par mois.

En vidéo sur le même thème : Les Femen manifestent devant le Parlement pour demander l'abolition de la prostitution 

mots-clés : Prostitution

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité