Les masques de protection pourraient devenir obligatoires lorsque le confinement sera levé. Les modèles en tissu, réutilisables, doivent être lavés après chaque utilisation. Voici quelques explications.
Comment faut-il désinfecter son masque de protection ? IllustrationAFP

À partir du 11 mai 2020, le déconfinement progressif devrait débuter dans toute la France. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le président de la République, Emmanuel Macron, lors de son allocution lundi 13 avril. Le pays devrait recommencer à fonctionner petit à petit avec une réouverture progressive des établissements scolaires et les salariés de plusieurs secteurs devraient pouvoir retourner au travail. Cependant, afin d’éviter une nouvelle vague de contamination qui plongerait à nouveau l’Hexagone dans une situation de confinement, le gouvernement prévoit un plan sanitaire qui pourrait comporter, entre autres, le port du masque de protection obligatoire. Ce n’est pas le seul. L’Académie nationale de Médecine l’a également recommandé pour que le déconfinement se déroule dans les meilleures conditions possible.

"La pénurie de masques risquant de durer encore quelques semaines, force est de recourir, actuellement et en vue de la sortie du confinement, à l’utilisation d’un masque grand public ou alternatif", expliquait l’institution dans un communiqué de presse le 2 avril 2020. Ces masques grand public proposés à la population seront très certainement réutilisables pour assurer un stock suffisant à la disposition de tous. Cependant, il faudra faire attention à une spécificité qui a son importance : ils ne seraient pas aussi efficaces que les masques FFP2, réservés aux soignants. Surtout, puisqu'ils sont réutilisables, ils doivent être désinfectés après chaque utilisation.

Des procédés difficiles à effectuer pour des particuliers

Certains scientifiques ont ainsi évoqué diverses méthodes pour les désinfecter. L’association UFC-Que choisir a prévenu les différents risques existants sur l’entretien de ces masques de protection. Certains chercheurs de l’école de médecine de Stanford ont envisagé de mettre des masques au four à 70°C pendant 30 minutes pour les désinfecter de manière radicale. Ce procédé est difficile à réaliser pour un particulier. "Dans la cavité, les masques doivent être éloignés de toute surface métallique, une condition quasiment impossible à respecter dans un four domestique", précise UFC-Que choisir. Il s'agit donc d'un procédé à ne pas reproduire chez soi. "Il faudrait les suspendre à une grille en bois, loin des parois".

L’utilisation du micro-ondes a aussi été envisagée. Cependant, les parties métalliques présentes sur certains masques créeraient des étincelles, et pourraient fondre à l’intérieur de l’appareil électrique. Ce procédé n'est donc pas à appliquer chez soi. D’autres méthodes sont également à proscrire.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Coronavirus : les produits à avoir chez soi

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.