Avec la crise du coronavirus, les comportements amoureux des Français auraient changé. Selon une étude du comparateur de site de rencontre Mon Petit Date, l'intérêt pour les relations extra-conjugales et le libertinage connait un véritable boom.
Libertinage, adultère… La sexualité des Français a changé depuis la pandémieIllustrationIstock
Sommaire

Avec le coronavirus, les Français seraient aussi en quête de liberté en amour. Les couples ont-ils souffert des confinements à répétition ou la privation de vie sociale leur a-t-elle donné l’envie d’élargir leurs horizons ? Toujours est-il que de nouvelles tendances amoureuses se dessinent. Selon une récente étude du comparateur de site de rencontre Mon Petit Date, relations extra-conjugales et rencontres libertines connaissent aujourd’hui un véritable boom. Et cela se voit notamment dans la fréquentation des sites et applications spécialisés.

Le boom du libertinage en France

La France compte environ 500 lieux libertins, d’après Le Parisien. En outre, selon la dernière étude disponible, publiée par l'Ifop (Institut français d’opinion publique) en 2014, ils accueillaient alors plus de 600 000 couples occasionnels et 400 000 couples réguliers. Et les Français se hissaient à la deuxième place des Européens fréquentant le plus les lieux échangistes : 7% des citoyens s’y seraient déjà rendus. Un chiffre qui pourrait avoir fortement augmenté depuis.

Comme l’indique l’étude de Mon Petit Date, "en cumulé, les plus grands sites libertins enregistrent plus de 3 millions de visites par mois." L’un des réseaux les plus connus en France, NousLibertins, a enregistré une forte hausse de son trafic web : +14% à l’été 2021 par rapport à l’été 2020, avec 1,34 millions de visiteurs mensuels. Quant aux recherches Google, elle serait elle aussi en plein boom : celles contenant le mot "libertin" ont bondi de 12% !

Le libertinage n’est pas le seul à avoir été décuplé depuis la pandémie…

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.