Ils l'auraient battu des années durant. Yann Moix l'assure, il aurait vécu son enfance comme "un enfer perpétuellement retrouvé". Des propos que ses parents assurent ne pas comprendre…

"Chaque fois que je quitte une femme, que je la force à me quitter, je souhaite la mort de mes parents. Je leur en veux à eux d'abord", affirmait Yann Moix, dans les colonnes de Marie-Claire, dans un entretien repris par le journal people Gala. Le chroniqueur entretient, cela va sans dire,  des relations plus que mitigées avec ses parents. Dans plusieurs de ses ouvrages, comme dans Orléans ou Rompre qu'il a publiés en 2019, Yann Moix accuse en effet son père de l'avoir battu. L'auteur parle même d'un "enfer perpétuellement retrouvé", quand il est question de son enfance.

Des accusations que récusent ses parents, rapporte le quotidien régional La République du Centre, qui a pu s'entretenir avec José Moix, le père de l'écrivain. Ce dernier l'assure : "Notre fils n'a jamais été battu". Et lui d'ajouter, cependant, que "la notion battu a évolué entre les années 1970-80 et aujourd'hui". En pratique, Yann Moix a effectivement été frappé : c'est son père lui même qui le dit. "Je ne le nie pas, il a alors ramassé une bonne paire de claques", explique-t-il.

Comme pour justifier son acte, José Moix explique : à l'époque, son fils aurait "tenté de défenestrer son frère du premier étage". Il mentionne également "le jour où il a mis la tête d'Alexandre (son frère) dans les WC et a tiré la chasse d'eau".

L'enfance terrible de Yann Moix : alcool et coups de fouet ?

"Il a dit que, lorsqu'il était enfant, je rentrais tous les soirs après 22 heures à la maison, complètement bourré. Il a dit que je lui tapais alors dessus à coups de fouet ou de fils électriques. Il a dit qu'il repartait le lendemain au collège le visage tuméfié et ensanglanté. Tout ça est totalement faux. Je n'ai jamais frappé mon fils à coups de câbles électriques, ou avec quoi que ce soit", a tenu à se défendre le père de Yann Moix, qui assure ne pas être un "bourreau".

"J'ai des origines catalanes et ai été strict, j'en conviens, mais jamais je n'aurais été capable de faire manger ses excréments à mon fils", poursuit-il, non sans s'interroger : "Comment peut-il inventer de telles choses aussi odieuses ?"

En dépit du démenti apporté par ses parents, Yann Moix maintient sa version des faits, note d'ailleurs La République du Centre.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.