La justice a ordonné le gel d’une partie des biens immobiliers de Johnny Hallyday, mais qu’en est-il du propre patrimoine de Laeticia ? Selon Le Figaro, la veuve a son propre trust…

La justice a tranché : Laura Smet et David Hallyday n’auront pas de droit de regard sur l’album posthume de leur père, mais en revanche, une partie des biens immobiliers du défunt rockeur ont été gelés. Laeticia Hallyday ne devrait cependant pas se retrouver pour autant en difficultés… 

Selon Le Figaro, la veuve de l’idole des jeunes aurait son propre trust, le LMS pour Laeticia Marie Smet. Au total, l’ancien mannequin disposerait d’un coquet patrimoine immobilier personnel de 28 millions d’euros. Pour établir cette somme, les journalistes se sont basés sur des documents officiels américains…

Des maisons au sein du trust

Le trust de Laeticia Hallyday contiendrait notamment les parts de deux maisons : la villa du couple basée à Los Angeles et estimé à plus de 14 millions de dollars mais également une maison à Santa Monica, d’une valeur avoisinant 1,4 million de dollars. Dans les deux cas, la veuve posséderait 49% des propriétés. Enfin, elle serait également détentrice de 0,1% d’une SCI française qui détient la villa de la Savannah, à Marnes-la-Coquette. C’est en 2014, soulève Le Figaro, année pendant laquelle Johnny a rédigé son testament que le trust LMS aurait été créé.

Publicité
Par ailleurs, Laeticia Hallyday aurait également à son actif une PME, la Born Rocker Music Inc., qui aurait touché le paiement de l’avance sur l’album posthume du rockeur. D’ailleurs, vendredi la justice a ordonné que la SACEM ne verse pas de revenus à Laeticia Hallyday, mais elle n’a nullement imposé le gel des revenus sur la vente d’albums liés au contrat avec la maison de disque Warner, explique FranceInfo

Vidéo : Laeticia Hallyday révèle comment Brigitte Macron est devenue son amie

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité