Vous attendez un colis ? Méfiez-vous si vous recevez un SMS avec des instructions pour la livraison. Il pourrait bien s'agir d'une grossière arnaque qui a déjà fait des victimes...
La Poste, Colissimo... Attention à l'arnaque au faux colisIstock

Vous pensez pouvoir échapper aux escrocs ? Ils changent souvent de ruse pour pouvoir vous piéger plus facilement, vous mettant en confiance dans des moments où vous ne vous montrez pas forcément méfiant. Comme l’explique Numerama, le phishing continue de faire des victimes en France et l’arnaque au colis, même si elle est désormais bien connue, se décline dans une nouvelle version.

Faux colis : des ficelles bien grossières

Depuis quelque temps, les escrocs se font passer pour La Poste, UPS ou Colissimo pour contacter leurs victimes et leur dire que leur colis est bloqué en transit. Pour arranger la situation, il suffit d’envoyer un ou deux euros à la société de livraison. Afin de convaincre les plus suspicieux, les arnaqueurs précisent que cette somme correspond à des "frais de reprogrammation", qui doivent être versés sous 24 heures, sinon le colis repartira dans l’autre sens.

Bien sûr, il n’existe pas de frais supplémentaires et il s’agit d’une arnaque pas si bien ficelée ! Numerama explique que le numéro de suivi du colis change entre celui du message et celui qui est affiché sur le site vous demandant de régler la somme demandée. La victime est ensuite redirigée sur une page proposant des téléphones Samsung à prix cassé, qui n’a donc plus rien à avoir avec La Poste, UPS ou encore Colissimo.

Si cette grossière mise en scène permet de protéger le plus grand nombre, certains tombent quand même dans le panneau. Soyez donc vigilant lorsque vous recevez un SMS concernant une quelconque livraison et pensez bien à regarder votre numéro de colis. Il y a de grandes chances qu’il ne corresponde pas à celui donné par les arnaqueurs… Dans ce cas-là, fuyez !

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.