Deux escrocs ont été interpellés les 17 et 18 août dernier pour escroquerie en bande organisée. Leur arnaque consistait à envoyer des sms en se faisant passer pour la Sécurité sociale et en dérobant vos coordonnées bancaires pour vous donner accès à un prétendu remboursement.
Faux sms de la Sécurité sociale : cette arnaque qui vise votre compte en banqueIstock

Attention aux textos que vous recevez. Comme le rapporte Le Parisien, deux escrocs ont été mis en examen le 19 août dernier pour escroquerie en bande organisée et recel de données à caractère personnel. En effet, c’est une vaste arnaque qui a été démantelée par la police judiciaire de Paris. Les deux hommes âgés de 29 et 54 ans ont mis en place une escroquerie en envoyant des faux sms en lieu et place de la Sécurité sociale et en créant un faux site internet pour crédibiliser leur stratagème. Cette stratégie d'hameçonnage leur a ainsi permis d'escroquer des centaines de victimes pour un préjudice d'au moins 100 000 euros depuis le mois de juillet 2020.

De faux formulaires de remboursements

L'arnaque a débuté à partir du mois de juillet 2020 quand les arnaqueurs lancent plusieurs campagnes de phishing, ou hameçonnage, une technique qui consiste à se faire passer pour un organisme agréé que vous connaissez. En pratique, les victimes de cette nouvelle arnaque par sms pensaient recevoir par texto le lien d'un formulaire de la part de la Sécurité sociale destiné à se faire rembourser leurs dépenses de santé. En réalité, les personnes étaient invitées dans ce but à fournir leurs numéros de cartes bancaires. Des coordonnées qui étaient ensuite utilisées par les malfaiteurs afin de faire des achats en ligne. Pour rappel, aucune institution officielle ne vous demande vos coordonnées bancaires en ligne. Redoublez donc de vigilance et ne vous fiez pas à des sites internet qui peuvent être créés de toute pièce. 

Selon Le Parisien, les deux arnaqueurs habitant respectivement à Lille (Nord) et à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ont tous les deux été interpellés les 17 et 18 août à leurs domiciles. Les perquisitions ont permis aux forces de l'ordre de mettre la main sur 25 ordinateurs portables, 67 téléphones portables, des centaines de cartes SIM 111 cartes de crédit, une Mercedes, et près de 50 000 euros. Les deux hommes interpellés ont malgré tout tenté de minimiser leur implication dans cette arnaque de grande ampleur lors de leurs auditions. 

46 000 sites d’hameçonnage détectés chaque semaine

Pendant la pandémie, les sites de phishing ont explosé en France, Google répertoriant jusqu'à 18 millions d'attaques par jour. Comme le rapporte Le Parisien, le rapport Google Transparency indique que 46 000 sites d’hameçonnage sont détectés chaque semaine. Si vous êtes victimes d'une telle escroquerie, il est crucial que vous portiez plainte et signaliez aux autorités les sites frauduleux.

En avril dernier, Numerama alertait sur l'arnaque au colis via sms. Cette nouvelle escroquerie utilisait un lien raccourci "tinyurl" comme tentative de phishing. Les escrocs se faisaient ici passer pour La Poste ou Colissimo en vous demandant d'affranchir un colis que vous devriez recevoir. C'est cette fois-ci un fichier téléchargé qui installait un malware dans votre téléphone afin de dérober vos données bancaires. 

Soyez donc vigilant également quand vous recevez un sms et reportez-vous toujours aux sites officiels de La Poste ou de Colissimo pour vérifier le statut d'envoi de votre colis avant de cliquer sur un lien. 

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.