Le nouveau découpage de la carte de France en 14 régions au lieu de 22 actuellement présenté mardi par François Hollande va avoir de nombreuses conséquences, dont certaines pour le moins originales et inattendues.

©CC/AFP

Outre l’identité régionale à laquelle certains Français sont très attachés et vont devoir renoncer, le nouveau découpage territorial présenté mardi par François Hollande va entraîner plusieurs autres conséquences plus ou moins inattendues.

Les panneaux annonçant l’entrée dans les régions vont devoir être changés. En effet, de nombreuses pancartes postées sur les bords des routes et annonçant aux automobilistes qu’ils pénètrent une nouvelle région vont devoir être déplacées et/ou remplacées pour coller à la nouvelle carte présentée mardi par le président Hollande.

Tous les Lorrains pourraient gagner deux jours fériés par an. Leur région devrait en effet fusionner avec l’Alsace, laquelle bénéficie historiquement de deux jours fériés de plus que le reste de l’Hexagone : le 26 décembre et le Vendredi saint avant Pâques. Suite à la proposition de François Hollande de fusionner la région Alsace avec la Lorraine, la question qui se pose aujourd’hui est de savoir si cette tradition s'étendra ensuite à toute la Lorraine. Actuellement, seuls les Lorrains de Moselle en bénéficient aussi.

Un changement des différentes zones de vacances en vue ? Actuellement, la France est découpée en trois zones A, B et C pour répartir le flot de vacanciers pendant les congés d’hiver et de printemps. Mais alors que plusieurs régions appartenant aujourd’hui à deux zones différentes vont fusionner demain, sans doute va-t-il falloir revoir la répartition des groupes.

Le nombre de candidates au titre de Miss France va-t-il être revu à la baisse ? En effet, même si aujourd’hui le concours Miss France n’est pas calqué sur le nombre de régions (il y 33 candidates pour 22 régions), le nouveau découpage territorial annoncé mardi par le chef de l’Etat pourrait amener les organisateurs à revoir leur copie. "Le calendrier étant déjà fixé, l'élection à venir reste inchangée (…) évidemment, en temps voulu, nous en reparlerons et engagerons une réflexion avec les déléguées régionaux", a d’ailleurs prévenu Sophier Tellier, la patronne des Miss France, dans les colonnes du Huffington Post.

Publicité
Et les fromages dans tout ça ? Alors que la France est riche en spécialités régionales, l’abaissement du nombre de régions de 22 à 14 pourrait contraindre certains produits à modifier leur nom, voire à en changer. Ainsi, le Cabichou du Poitou pourrait devenir "le Cabichou du Poitou-Charentes-Centre-Limousin" et la Feuille du Limousin devenir "la Feuille du Poitou-Charentes-Centre-Limousin"... de quoi en faire rager plus d'un  !

 Vidéo sur le même thème :  La nouvelle carte des régions de François Hollande

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité