Après près d'un siècle "de bons et loyaux services", le 3699, service automatisé de lecture de l'heure légale géré par Orange, va cesser d'émettre cet été. Voici pourquoi.
Fin de l'horloge parlante : les secrets de ce service mythiqueIllustrationIstock

"Bonjour, bienvenue sur l’horloge parlante d’Orange." Cette phrase, les Français consultant encore ce service automatisé de lecture de l'heure légale à un dixième de milliseconde près, ne l’entendront bientôt plus. S’il a connu son âge d’or dans les années 90, il s’apprête à tirer sa révérence. "Après de bons et loyaux services, le service officiel de l’horloge parlante d’Orange, accessible depuis tout le territoire national via le 3699, sera arrêté le 1er juillet 2022", annonce l’opérateur.

Horloge parlante : un monument depuis 1933

Gérée par l’ex-monopole des télécommunications depuis 1991, l’horloge parlante a été créée en 1933 par Ernest Esclangon, directeur de l’Observatoire de Paris, rapporte Le Figaro. Agacé par les appels incessants à ses équipes pour connaître l’heure exacte, il a décidé d’inventer ce dispositif afin de proposer à l’ensemble de la population française une référence du temps légal. 140 000 appels ont été comptabilisés lors de son 1er jour de fonctionnement.

Si aujourd’hui, ils sont beaucoup moins nombreux, le nombre exact n’a pas été dévoilé. En effet, sa technologie est désormais obsolète. En plus de la difficulté de remplacer certains équipements, les appareils électroniques sur lesquels l’heure exacte est déjà indiquée (mobiles, ordinateurs, tablettes…) sont aujourd’hui omniprésents. D’autre part, à l’origine gratuit, le service est devenu payant en 2015 : 1,50 euro par appel.

Pour toutes ces raisons, les Français ne voient plus l’utilité de s’y référer. Les personnes nostalgiques ont jusqu’au 30 juin pour se remémorer la voix robotique de l’horloge parlante.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.