Elle est la bête noire des grands patrons... Pourtant, Elise Lucet cache aussi de nombreux secrets.
AFP

Elise Lucet : son look déjanté lui a valu le surnom de "Lucéfer" 

Qui l'eut cru ? La journaliste d'investigation de France Télévisions (Cash Investigation, Envoyé Spécial), Elise Lucet a eue une adolescence très... Surprenante. En effet, dans le cadre d'un entretien au Monde datant du mois de mars, la journaliste partage ses souvenirs d'adolescente rebelle. Ils brisent avec l'image de femme mature et posée qu'on lui connaît aujourd'hui.

Costume de marié de son père, cheveux longs, foulard léopard, gant noir à la main... Plus jeune, Elise Lucet arborrait des tenues extravagantes et un look rock'n'roll. C'est pourquoi ses camarades la surnommait "Lucéfer". 

Un surnom qu'elle n'a pas hésité à commenter sur le plateau de l'émission C à Vous"Il y a quelques PDG qui vont dire : 'ah oui tiens beau surnom' !", se rappelle-t-elle, évoquant des échanges avec certains grands patrons qu'elle a été amenée à interviewer. 

"Je n’étais pas gothique, j’étais un peu punk, mais globalement très mal habillée", ajoute-t-elle.  

A lire aussi : Elise Lucet : son astuce pour ne plus faire peur

Eliset Lucet : une jeune femme pas très studieuse ? 

De son propre aveu, Elise Lucet n'était pas très intéressée par les études. "J'ai déserté la fac, à Caen, au bout de trois semaines", déclare-t-elle au micro du Monde

Animatrice préférée des Français en 2017, (sondage BVA pour le Figaro) cette journaliste hors-paire a toutefois connu des difficultés à obtenir son baccalauréat.  

Et pour cause... Elise Lucet préférait sortir plutôt qu'étudier ! "J’ai traîné avec des copains punks à crête qui faisaient de la musique, et j’ai perfectionné ma technique au flipper. Je ne voulais pas apprendre le monde dans les livres, je voulais le découvrir". 

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.