Delphine Jubillar, née Aussaguel, a disparu la nuit du 15 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines (Tarn). Infirmière, mère de famille en instance de divorce, on vous en dit plus sur sa vie et sa personnalité.
Disparition dans le Tarn : qui est Delphine Jubillar ?AFP

Près d'un mois après la disparition de Delphine Jubillar, née Aussaguel, nul ne sait ce qui est arrivée à cette infirmière de 33 ans. En pleine nuit, cette mère de deux enfants se serait levée avant de quitter son logement à Cagnac-les-Mines, accompagnée de ses deux chiens. À l'aube, les animaux seraient revenus au domicile, seuls. Son mari, Cédric Jubillar, indique avoir été réveillé par leur petite fille, signalant la disparition de Delphine. Après le déploiement de grands moyens par les forces de l'ordre, des recherches par hélicoptère et dans les divers points d'eau, plusieurs battues citoyennes... Toujours aucune trace de la trentenaire. 

Delphine Jubillar : une femme en instance de divorce

Son mari, Cédric Jubillar, a confié que Delphine et lui étaient en instance de divorce, mais que "cela se passait bien".  "Je ne comprends pas pourquoi elle est partie", déplore-t-il depuis le début de l'affaire.  Mariés depuis 2013, leur couple était vacillant.  Une voisine, interrogée par Le Parisien, assure ne pas être surprise qu'elle ait souhaité mettre fin à son mariage. "Pas étonnant qu'elle ait voulu le quitter…", confie-t-elle au journal, en évoquant la situation financière compliquée de son époux, et les travaux de leur maison qui n'en finissait pas.  Si la retraité le connaît peu, elle qualifie de "plutôt raide". 

Selon les informations de France Bleu, de nouvelles recherches, qualifiées "d'intenses", ont été effectuées au domicile du couple mercredi 7 janvier. Des membres de la gendarmerie de Pontoise ont sondé les murs et les dalles de la maison avec un robot, alors que le bâtiment est toujours sous scellés. La maison du couple, dont les travaux ne sont pas terminés, a déjà été perquisitionnée au début de l'enquête. Cette fois-ci, les forces de l'ordre ont également convoqué Cédric Jubillar, le mari de la disparue, "pour participer aux opérations en cours", selon la radio.  Aujourd'hui, une enquête pour enlèvement et séquestration est ouverte. D'après  Le Parisien les enquêteurs n'ont toutefois aucune idée de qui pourrait bien être à l'origine des faits.

Sur les réseaux sociaux, les internautes pointent du doigt le mari de Delphine, comparant cette étrange disparition au meurtre d'Alexia Fouillot par son époux, Jonathann Daval. Il est pour beaucoup le coupable idéal. Depuis la disparition de sa femme, Cédric Jubillar s'est installé chez sa mère à quelques kilomètres de là avec ses enfants. Le parallèle fait avec l'affaire Daval révolte l'avocat du mari de Delphine Jubillar. Pour lui, "le calendrier est malheureux", assure-t-il dans La Dépêche du Midi En effet, la disparition de la femme de son client intervient un mois après la fin du procès de Jonathann Daval, condamné à 25 ans de prison pour avoir tué son épouse. On apprend également que si Delphine Jubillar était en instance de divorce, cela pourrait également être parce qu'elle avait un autre homme dans sa vie...

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.