L'enquête sur la disparition de Delphine Jubillar semble au point mort. Selon Maître Pressecq, avocat des proches de la disparue, il pourrait s'agir d'une stratégie des enquêteurs. Dans les colonnes du Midi Libre, l'homme de loi est "sûr" qu'il y a bel et bien des suspects dans cette affaire.
Delphine Jubillar : les enquêteurs ont-ils un suspect ?AFP

"Le crime parfait n'existe pas", martèle Philippe Pressecq, avocat des proches de Delphine Jubillar. Auprès du Midi Libre, l'homme de loi confie ses intuitions et inquiétudes deux mois après la disparition de l'infirmière de 33 ans. Il est vrai que cette affaire relève du plus grand mystère. Au beau milieu de la nuit, une mère de famille quitte le domicile familial sans laisser la moindre trace ni prévenir quiconque. Personne, dans ce village de 3 000 âmes appelé Cagnac-les-Mines, n'a aperçu quoi que ce soit. Le téléphone de la disparue, qui a cessé d'émettre quelques heures après sa disparition,  a été réactivé deux fois depuis le début de l'enquête. Aux alentours, pas le moindre indice : ni corps, ni effets personnels, ni traces suspectes.

Pourtant, ce n'est pas faute d'avoir chercher. Dès le signalement de la disparition de Delphine Jubillar, de lourds moyens ont été déployés pour la retrouver. Brigade cynophile, fouille des points d'eau, hélicoptère, battues citoyennes... Nombreux sont ceux qui se sont mobilisés pour la trentenaire.

Delphine Jubillar : "On est encore dans l'enquête pure et dure"

Au bout de quelques jours de recherches vaines, une information judiciaire pour "enlèvement, détention ou séquestration arbitraire" a été ouverte. Depuis, aucune piste n'est privilégiée, si ce n'est la piste criminelle. Toutefois, les enquêteurs ne lâchent rien. Selon Maître Pressecq, "on est encore dans l'enquête pure et dure". "Les enquêteurs sont manifestement à la tâche. Ils seraient dix mobilisés en permanence sur l'affaire", ajoute-t-il. Selon l'homme de loi, l'enquête ne serait pas si infructueuse que cela...

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.