Lors de sa conférence de presse vendredi 18 juin, le procureur de la République de Toulouse est longuement revenu sur les heures qui ont précédé puis suivi l'appel de Cédric Jubillar à la gendarmerie. Voici le scénario élaboré par les enquêteurs concernant la nuit du 15 au 16 décembre 2020.
Delphine Jubillar : le scénario de la nuit de sa disparition se précise

Un scénario que les enquêteurs ont mis six mois à reconstituer. Lorsqu'ils sont appelés la nuit du 15 au 16 décembre 2020, les gendarmes de la brigade de recherche d'Albi se rendent rapidement à Cagnac-les-Mines (Tarn), pour constater la disparition de Delphine Jubillar. C'est son mari Cédric, avec lequel elle est en couple depuis plus de 15 ans, qui a donné l'alerte. Il explique alors que sa femme est sortie en pleine nuit et qu'elle n'est jamais revenue. Le couple est en instance de divorce mais la séparation se passe bien, selon lui. 

Affaire Jubillar : un couple qui bat de l'aile

S'ils ont montré le contraire pendant six mois, enquêteurs et magistrats instructeurs ont privilégié la piste du mari dès le début pour expliquer ce qu'il s'est passé cette nuit-là. Selon eux, Cédric Jubillar aurait découvert que sa femme s'apprêtait à le quitter à très court terme, afin de refaire sa vie avec un autre homme. Ensemble depuis la fin de leur adolescence, les trentenaires connaissent des tensions dans leur relation, notamment liées à des problèmes d'argent. Artisan entrepreneur, lui a vu son activité diminuer avec la crise sanitaire et il rencontre des difficultés à trouver de nouveaux chantiers. Elle, infirmière de nuit dans une clinique d'Albi, subvient aux besoins du foyer tout en s'occupant de leurs enfants dès qu'elle n'est plus au travail. 

Pour les gendarmes, la perspective de perdre sa femme, mais aussi sa maison (à laquelle il est très attaché) et une partie de la garde de ses enfants aurait poussé Cédric Jubillar à passer à l'acte. Mis en examen pour homicide volontaire par conjoint et placé en détention provisoire, le trentenaire conteste toute implication dans cette affaire. Voici le scénario, heure par heure, que les forces de l'ordre ont reconstitué pour la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Le diaporama ci-dessus contient également des éléments rapportés par La Dépêche  et Le Parisien concernant le soir de la disparition. 

Affaire Jubillar : les avocats du suspect font appel du placement en détention provisoire

Depuis le vendredi 18 juin, Cédric Jubillar est mis en examen pour "homicide volontaire sur conjoint". L'artisan plaquiste a également été placé en détention provisoire. Une décision que son avocat, Maître Jean-Baptiste Alary, conteste fermement. Les trois avocats du suspect on interjeté appel du placement en détention provisoire du père de famille. Une audience publique est programmée à la date du 6 juillet 2021. Dans les colonnes du quotidien francilien, Maître Alexandre Martin déplore "des arguments biaisés, fallacieux et pour certains complètement faux". 

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.