Pour les gendarmes, Cédric Jubillar savait que sa femme avait une liaison. Pour preuve, une photo retrouvée dans son téléphone portable. Interrogé par Femme Actuelle, son avocat avance un nouvel élément autour de ce cliché.
Sommaire
Delphine Jubillar : la photo clef après sa disparitionAFP

Le téléphone de tous les secrets. Sept mois se sont presque écoulés depuis la disparition de Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 au 16 décembre derniers. Les investigations menées ces derniers mois par les gendarmes de la section de recherche de Toulouse ont conduit à l’interpellation de Cédric Jubillar le 16 juin dernier, puis sa mise en examen deux jours plus tard pour "homicide volontaire par conjoint". Le trentenaire conteste toute implication dans la disparition de sa femme, mais plusieurs éléments ont poussé les enquêteurs à s’intéresser à lui dès le départ.

Si le mari de Delphine Jubillar est le premier à avoir donné l’alerte, c’est aussi l’une des dernières personnes à l’avoir vue, avec leur fils Louis, âgé de six ans. Lorsque les gendarmes arrivent à Cagnac-les-Mines (Tarn), peu avant cinq heures du matin, ils trouvent une maison en désordre, mais sans trace de lutte ni de dispute. Cédric Jubillar leur explique être allé se coucher à 22 heures et s’être réveillé vers 4 heures du matin, alerté par les pleurs de sa fille. C’est à ce moment-là qu’il aurait remarqué la disparition de sa femme, qui dormait habituellement dans le salon.

Cédric Jubillar : le téléphone qui intriguent les enquêteurs

Le procureur de la République de Toulouse a affirmé que Cédric Jubillar avait eu des explications "évolutives" voire "contradictoires" sur cette nuit du 15 au 16 décembre. Il a également évoqué des "mensonges", qui se sont heurtés à certaines découvertes techniques, faites notamment sur son téléphone portable. Ce dernier est au cœur des investigations des enquêteurs. Selon le magistrat, l’analyse qui en a été faite suggère que le trentenaire est resté éveillé une partie de la nuit, contrairement à ce qu’il a expliqué. Un message envoyé à une de ses connaissance intrigue également les gendarmes, puisque Cédric Jubillar y affirme avoir "grillé Delphine".

Des éléments en particulier, découverts à l’intérieur de ce téléphone, semblent mettre à mal une partie de son récit. Cédric Jubillar a affirmé dans un premier temps qu’il n’avait pas connaissance de la liaison de sa femme, pourtant, des captures d’écran prouvant le contraire auraient été retrouvées dans son appareil, selon ce qu’a expliqué le procureur de la République de Toulouse. On en sait plus sur une photo en particulier, qui a été envoyée directement au mari de Delphine Jubillar, mais après la disparition de la jeune femme…

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.