Le jour de sa disparition, Delphine Jubillar avait rendez-vous à la banque. Lingerie, carte bleue... Selon La Dépêche, les enquêteurs s'intéressent à ses dernières dépenses, pour trouver la clef du mystère.
Delphine Jubillar : ces dépenses qui intriguent les enquêteursAFP

Que s’est-il passé le soir du 15 décembre 2020 ? Delphine Jubillar, jeune infirmière de 33 ans, a disparu dix jours avant Noël, en plein hiver, sans laisser de trace. Dix mois se sont écoulés depuis le début de l’affaire et le corps de la mère de famille n’a toujours pas été retrouvé, malgré les nombreuses fouilles et battues menées par les enquêteurs, comme par ses proches.

Après six mois d’investigations, les gendarmes ont décidé d’interpeller son mari Cédric Jubillar, qui a été mis en examen pour "homicide volontaire par conjoint". Placé en détention depuis le 18 juin dernier, le principal suspect clame son innocence dans la disparition de sa femme. Il doit être entendu prochainement par les juges d’instruction en charge du dossier, alors que ses avocats dénoncent une enquête à charge. Il reste présumé innocent.

Affaire Jubillar : des problèmes d'argent avant la disparition

Comme le rappelle La Dépêche, les enquêteurs s’intéressent depuis le début à la situation affective, mais aussi financière du couple Jubillar au moment du drame. La jeune femme, qui a rencontré un autre homme, a décidé de quitter son mari dans un futur proche pour s’installer avec ce "confident de Montauban". La jalousie peut-elle être le mobile du passage à l’acte dont est soupçonné Cédric Jubillar ? Selon le quotidien local, les gendarmes se penchent aussi sur les dernières dépenses de la disparue…

"Intérimaire dans le bâtiment, Cédric Jubillar affiche un salaire mensuel de 1 470 euros, quand celui de son épouse, infirmière de nuit à la clinique Claude-Bernard d’Albi, tourne autour de 2 000 euros", écrit La Dépêche. Évoquant des "problèmes d’argent", le journal explique que les comptes bancaires de Delphine Jubillar ont mis au jour des événements survenus juste avant sa disparition. Le 15 décembre, la jeune femme demande à sa banque de changer ses codes de carte bleue, alors que son mari scrute certaines de ses dépenses.

D’après des éléments de l’enquête, dévoilés par le quotidien, Cédric Jubillar aurait "consulté les comptes bancaires de Delphine sur des distributeurs automatiques", les 2 et 6 décembre. À ce moment-là, l’époux de la disparue aurait découvert des paiements pour de la lingerie et des chambres d’hôtel. L’argent a-t-il été à l’origine d’une dispute dans le couple ?

Interrogé par La Dépêche, l’avocat des deux enfants explique : "Il faut prendre en compte tout ce qui s’est passé lors de cette journée, y compris le rendez-vous à la banque de Delphine Jubillar pour tenter d’avoir des explications de la part de son mari". Les conseils du suspect, quant à eux, rappellent qu’il ne vivait pas au crochet de son épouse puisqu’il gagnait sa vie et remboursait régulièrement ce qu'il lui avait emprunté.

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore ! Profitez de 30J d'essaie gratuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.