INTERVIEW. Dimanche 28 mars 2021, la France passera à l'heure d'été. L'ACHED, association qui lutte contre le changement d'heure, affirme que supprimer cette pratique peut aider à vaincre l'épidémie de Covid-19. Pour Planet, l'association explique ses motivations.
Covid-19 : l'heure d'été est-elle un frein à la lutte contre l'épidémie ? IllustrationIstock

Le 28 mars 2021, nous passerons à l'heure d'été En effet, le changement d'heure devait être supprimé, mais la mesure a été repoussée en raison de la crise sanitaire. L'année dernière, en 2020, les Françaises et Français perdaient une heure de confinement. Cette année, certains estiment que le passage à l'heure d'été pourrait avoir un effet négatif sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19. L'Association Citoyenne pour une Heure Équitable et Durable (ACHED) lutte depuis 1983 contre l'heure d'été. 

Changement d'heure : l'heure d'été, "peu naturelle" pour la France ?

Contactée par Planet, l'Association Citoyenne pour une Heure Équitable et Durable demande que le pays cesse de "mettre ses aiguilles sur UTCplus 2 qui est une heure très peu naturelle pour la France". "En fait, c'est l'heure du méridien de Kiev en Ukraine", poursuit l'association. Selon elle, ce serait nécessaire à la protection "de la santé, de la société et du climat".

En réalité, l'association viserait même à "aller jusqu'à retrouver notre heure standard naturelle UTCplus0, celle du méridien qui passe par Gavarnie et qui est l'heure standard la plus proche de l'heure solaire des Français selon le système accordé à Washington en 1884". 

Comme évoqué précédemment, l'association est de ceux qui jugent le changement d'heure néfaste pour la gestion de l'épidémie. Explications. 

Profitez d'un mois offert et accéder à des milliers de livres en ligne, jeux en ligne et cours en ligne !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.