Covid-19 : l'heure d'été est-elle un frein à la lutte contre l'épidémie ? IllustrationIstock
INTERVIEW. Dimanche 28 mars 2021, la France passera à l'heure d'été. L'ACHED, association qui lutte contre le changement d'heure, affirme que supprimer cette pratique peut aider à vaincre l'épidémie de Covid-19. Pour Planet, l'association explique ses motivations.
Sommaire

Le 28 mars 2021, nous passerons à l'heure d'été En effet, le changement d'heure devait être supprimé, mais la mesure a été repoussée en raison de la crise sanitaire. L'année dernière, en 2020, les Françaises et Français perdaient une heure de confinement. Cette année, certains estiment que le passage à l'heure d'été pourrait avoir un effet négatif sur l'évolution de l'épidémie de Covid-19. L'Association Citoyenne pour une Heure Équitable et Durable (ACHED) lutte depuis 1983 contre l'heure d'été. 

Changement d'heure : l'heure d'été, "peu naturelle" pour la France ?

Contactée par Planet, l'Association Citoyenne pour une Heure Équitable et Durable demande que le pays cesse de "mettre ses aiguilles sur UTCplus 2 qui est une heure très peu naturelle pour la France". "En fait, c'est l'heure du méridien de Kiev en Ukraine", poursuit l'association. Selon elle, ce serait nécessaire à la protection "de la santé, de la société et du climat".

En réalité, l'association viserait même à "aller jusqu'à retrouver notre heure standard naturelle UTCplus0, celle du méridien qui passe par Gavarnie et qui est l'heure standard la plus proche de l'heure solaire des Français selon le système accordé à Washington en 1884". 

Comme évoqué précédemment, l'association est de ceux qui jugent le changement d'heure néfaste pour la gestion de l'épidémie. Explications. 

Changement d'heure : "Le confinement met en évidence l'absurdité de notre heure légale"

Alors que la France entière est soumise à un couvre-feu à 18 heures, le passage à l'heure d'été pourrait inciter les citoyens à sortir davantage pour profiter de cette heure de soleil. L'association explique : "Le confinement met en évidence l'absurdité de notre heure légale. L'heure d'été rend sa gestion bien plus difficile. Il serait bien avantageux de rester à l' heure d'hiver à fin mars que de changer d'heure. Idéalement on pourrait même imaginer un changement d'heure inverse pour revenir à l'heure UTCplus0 d'avant guerre". 

 En outre, le passage à l'heure d'été aurait des effets néfastes sur l'immunité contre le Covid-19. Sommeil, équilibre, santé... Sous un air anodin, le changement d'heure aurait bien des impacts sur votre corps et votre esprit. 

Changement d'heure : pourquoi conserver l'heure d'hiver plutôt que l'heure d'été ?

Lors de notre échange, l'Association Citoyenne pour une Heure Équitable et Durable a indiqué approuver le changement d'heure d'octobre "lorsqu'il nous permet de revenir à l'heure d'hiver". Elle continue : "Et on apprécierait aussi un changement d'heure inverse en mars. On voudrait certainement en finir avec les changements, mais en finir à bon port, pas en heure dite d'été". Toujours selon l'association, il y aurait des impacts sur la santé mais aussi sur le coût de la vie et les émissions carbone. "Il y a des avantages à l'heure d'été, mais ils sont restreints et myopes", cède-t-elle toutefois.

Découvrez tous les biens de VINCI, EIFFAGE, BOUYGUES IMMO ! + de 100 critères pour vous aider à cibler le bien immobilier idéal