Emmanuel Macron attend moins de 5 000 contaminations par jour dès le 15 décembre pour pouvoir déconfiner les Français. Certains départements sont déjà à l'objectif, quand d'autres pas du tout.
Covid-19 : les départements toujours au-dessus de l'objectif du 15 décembre

Moins de 5 000 nouvelles contaminations par jour. Cet objectif du gouvernement devrait être atteint d'ici le 15 décembre, date officielle du début de la deuxième phase du déconfinement progressif du pays. Ce seuil doit être franchi afin de permettre aux autorités sanitaires de reprendre convenablement la stratégie tester, tracer, isoler, mise en place après le premier confinement au printemps dernier.

Les chiffres sur l'épidémie ont connu des baisses importantes ces dernières semaines, avec un nombre de nouvelles contaminations qui diminue, tout comme celui des admissions au sein des services de réanimation. Selon les dernières données de Santé Publique France, 8 083 nouvelles contaminations ont été recensées en 24 heures mardi 1er décembre. Le pays n'est donc plus très loin de l'objectif fixé par l'exécutif, mais c'est surtout grâce aux bons élèves de cette deuxième vague... 

Coronavirus : quel objectif par département ?

En effet, si le virus est en net recul dans l'ensemble du pays, certains départements s'en sortent bien mieux que les autres, avec un taux d'incidence en dessous de 50 ou un nombre de nouvelles contaminations entre 10 et 30. Pour répondre à l'objectif de 5 000 nouvelles contaminations par jour, chaque département ne devrait pas afficher plus de 52 nouveaux cas positifs au quotidien. Il ne s'agit bien sûr que d'une fourchette puisque c'est le nombre total de nouveaux cas au niveau national qui compte dans le calcul des autorités. Cet objectif de 52 en tête, une soixantaine de départements sont déjà dans une situation favorable au 15 décembre, quand une trentaine d'autres en sont encore loin. Voici lesquels.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.