Alors que le Covid-19 continue de se propager sur le territoire français, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé ce jeudi 7 avril l'ouverture d'une quatrième dose de Covid-19 a une plus grande partie de la population.
Covid-19 et quatrième dose : les nouvelles annonces d’Olivier Véran IllustrationIstock
Sommaire

Covid-19 : Olivier Vérant rassurant mais prudent

"Je ne dis pas que la pandémie est derrière nous, certainement pas." Interrogé par nos confrères de RTL ce jeudi 7 avril, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran s’est exprimé sur l’évolution du Covid-19 en France.

Il a souhaité rappeler aux français que le virus circulait toujours et qu’il était nécessaire de ne pas relâcher complètement ses efforts et de continuer à se protéger. Il s’est tout de même montré rassurant quant à la propagation du virus.

Le ministre a ainsi insisté sur les observations du gouvernement en précisant que "la dynamique n’est plus une dynamique de hausse, vers une vague telle que nous les avions connues, mais une dynamique qui commence à être baissière."

Selon lui, les contaminations sont donc en baisse "d’environ 5% depuis cinq jours". Cette dynamique doit être confortée dans la durée mais est plutôt rassurante puisqu’une importante vague de contamination ne semble pas se profiler.

Sur le sujet des variants, l’ancien médecin a tenu à rassurer la population en rappelant qu’aucun variant pouvant laisser présager une vague mondiale comme les précédentes n’avait été détecté autour du globe.

Toujours sur le plateau de RTL, Olivier Véran expliquait ce matin que le taux de couverture vaccinale française était "parmi les plus élevée" au monde. C’est d’ailleurs grâce à cela, selon lui, que nous sommes en capacité de survoler ce rebond épidémique "avec un impact sanitaire et hospitalier faible".

Pour conforter cette couverture vaccinale, le ministre de la Santé a profité de son intervention pour ouvrir la possibilité a une plus large partie de la population d’accéder à une seconde dose de rappel.

Covid-19 : la quatrième dose ouverte aux plus de soixante ans

Jusqu’ici, l’injection d’une quatrième dose de vaccin contre le covid-19 était autorisée et recommandée uniquement pour les personnes âgées de plus de 80 ans. Cette campagne de vaccination est d’ailleurs considérée comme un succès par Olivier Véran qui précise que le gouvernement souhaite continuer sur cette lancée.

Ce jeudi 7 avril 2022, le ministre des Solidarités et de la Santé a ainsi annoncé que cette vaccination allait être ouverte à un plus grand nombre de français : "Nous allons pouvoir ouvrir […], pour celles et ceux qui le souhaitent, une deuxième dose de rappel pour les français âgés de 60 ans et plus, s’ils sont à six mois de leur dernière injection de rappel." Cette 4e dose pourrait concerner 18 millions de Français selon RTL.

Quatrième dose : le risque d'hospitalisation réduit 

Cette décision est notamment motivée par les recommandations du médecin Alain Fischer et de la haute autorité de santé. Selon Olivier Véran, cette deuxième injection de rappel, équivalente à une quatrième dose, pourrait permettre une protection encore plus forte pour les personnes les plus fragiles.

Il a d’ailleurs expliqué avec quelques chiffres en quoi cette injection supplémentaire pourrait être utile : "Une deuxième vaccination de rappel quand on a 60 ans et plus, réduit de 80 % le risque d’hospitalisation, de réanimation et de décès. Même si ce risque est moins élevé aujourd’hui qu’il l’était avec les variants précédents et lorsqu’il n’y avait pas de couverture vaccinale, il y a un risque résiduel. On peut le réduire par quatre, donc on le propose."

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.