La décision a été prononcée à Toulouse dans une ordonnance datant du 12 mars. Elle ne plaît pas du tout à Enedis...
AFP

Compteurs Linky : une petite victoire pour les frondeurs anti-Linky

Depuis son déploiement en 2015, le petit boîtier vert d’Enedis n’en finit plus de déclencher polémiques et colères. La fronde anti-Linky dont le militant Stéphane Lhomme est le fer de lance vient vraisemblablement de trouver un écho favorable à sa cause au palais de justice de Toulouse.

Une juge de référé a, par une ordonnance datant du 12 mars dernier et pour la première fois, interdit l’installation du compteur "intelligent". Elle a donné raison à plus d’une douzaine de plaignants pour des raisons de santé. "Il s’agit de personnes électro-hypersensibles dont la pathologie a été validée par un certificat médical" ,a précisé Maître Christophe Léguevaques à La Dépêche du Midi.

Plus que l’interdiction, la juge a également intimé à Enédis de "délivrer à proximité du logement des malades une électricité exempte de tout courant porteur en ligne, notamment dans les fréquences comprises entre 35 khz et 95 khz".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.