Bernard Arnault, François Pinault, Vincent Bolloré… La France ne manque pas d'individus très riches. En vérité, le nombre de millionnaires vivant dans l'Hexagone est même en très forte expansion. Quelques décennies suffiraient même à devenir millionnaire !
IllustrationIstock

Devenir millionnaire en France : possible à la seule sueur de son front ?

Ils étaient 42 millions en 2018. Partout dans le monde, le nombre d'individus si riches que leur patrimoine dépasse le million n'a eu de cesse de progresser. En France, on en compte 259 000 de plus qu'en 2017 estime le Crédit Suisse dans son étude annuelle. A titre de comparaison, cela signifie qu'en un an, l'intégralité des habitants de Bordeaux auraient pu devenir millionnaires…

Mais comment font ces quelques chanceux qui voient ainsi fructifier leur patrimoine ? Est-ce vraiment une affaire de chance ou, au contraire, est-il possible d'assembler un tel capital à la seule sueur de son front ? Peut-on vraiment partir de rien et, au terme d'une vie de travail, rejoindre ce cercle très fermé des richissimes ? Car il faudrait au moins quarante ans pour y parvenir, en France, d'après une étude publiée par The Economist en 2013. A l'époque, l'hebdomadaire anglais classait la France en septième place, concernant la fabrique de millionnaires.

Publicité

"Espérer devenir millionnaire par la seule force de son travail en 40 ans n'est pas crédible", tranche d'entrée de jeu Frédéric Farah, économiste parfois classé à gauche, chercheur affilié au PHARE et enseignant à l'université Panthéon-Sorbonne.

Publicité

"Sauf à appartenir à une toute petite fraction de la population, on ne devient pas millionnaire à l'horizon d'une vie active. Ceux qui y parviennent ne s'appuient pas uniquement sur le salaire comme unique composante de leur revenu. Ils peuvent également compter sur un apport régulier généré par un important patrimoine mobilier", poursuit-il, non sans déplorer ce type d'étude dont "la méthodologie pose souvent question, parce qu'elles ne sont généralement pas sans biais". Pire ! Selon lui, elles entretiennent à tort l'idée qu'un travailleur peut, à l'échelle d'une vie,  espérer se constituer un tel patrimoine.

D'après Alternatives économiques, un mensuel spécialisé sur les questions économiques et sociales, il existe cependant deux autres solutions de devenir riche. La première consiste à acquérir un patrimoine mobilier et immobilier suffisamment important pour en tirer des revenus. La deuxième à bien naître.

Un constat que fait également l'enseignant. "Aidé par un héritage et un patrimoine immobilier et mobilier, un individu peut effectivement devenir millionnaire en quarante ans environ. On observe d'ailleurs une très forte concentration du capital qui va en ce sens", souligne-t-il. "En 2014, les 10% les plus riches captaient un tiers du revenu national avant impôt, d'après le dernier rapport mondial sur les inégalités. Ce qui corrobore avec les observations de Thomas Piketty, notamment", précise encore l'économiste.