Elise Lucet, célèbre pour sa pugnacité, n'hésite jamais à mettre de sa personne dans son métier. Retour sur les séquences buzz de sa carrière. 
Clash, humour, pipeau... : la carrière d'Elise Lucet en vidéos cultesAFP
Sommaire

 Elise Lucet face à Nicolas Sarkozy

Elise Lucet a présenté à la mi-mai 2018, un numéro de Cash Investigation sur France 2 consacré aux soupçons de financements libyens de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007, aussi appelé l’affaire Sarkozy-Kadhafi. 

Les équipes de l’émission ont réussi à retrouver et à faire parler plusieurs anciens collaborateurs du guide. Au passage, le documentaire révèle de croustillants détails sur le train de vie de certains proches de Nicolas Sarkozy, relève Franceinfo. Et justement, concernant l’ancien chef de l’Etat, une séquence était déjà culte avant même la diffusion de ce numéro de Cash Investigation…Séquence d'ailleurs utilisée pour la promotion de l'émission.

Dans ce court extrait, on y découvre Elise Lucet au téléphone, qui visiblement tente de parler à Nicolas Sarkozy. Après que la journaliste a prononcé les mots ‘’Bonjour monsieur Sarkozy, c’est Elise Lucet…", le combiné à l’autre bout du fil raccroche. Un effet comique très réussi.

Quand Elise Lucet s’adresse à sa Sainteté

En mars 2017, Cash Investigation enquête sur des scandales de pédophilie dans l’Eglise catholique. Le documentaire passe par Buenos Aires mais aussi par le Vatican. Car n’ayant obtenu aucune réponse de la part des dirigeants de l’institution religieuse, c’est à Rome que s’est rendue directement Elise Lucet. Sur la place Saint-Pierre, la journaliste interpelle alors en public le pape en lui demandant en italien, s’il a tenté d’influencer une enquête.

La réaction du pontife est légèrement surprenante car il choisit de répondre à Elise Lucet, et réfute son accusation. Après une deuxième question de la journaliste star, il continue de nier et s’en va, sous l’œil toutefois très attentif des membres du service d’ordre…

La séquence a été largement commentée sur les réseaux sociaux par des internautes impressionnées ou dubitatifs face au culot d’Elise Lucet.

Elise Lucet versus Rachida Dati

C’est à n’en pas douter l’une des séquences les plus cultes de la carrière d’Elise Lucet, son "altercation" avec Rachida Dati. Les deux femmes se croisent dans les couloirs du parlement européen, la première interpelle la deuxième sur une affaire de conflit d’interêt. La réponse de l’ancienne Garde des Sceaux est cinglante : "votre carrière est pathétique".

Interrogée par la suite, Rachida Dati assume complètement ses propos et accuse Elise Lucet d’avoir des méthodes "scandaleuses" et de faire des "ménages", c’est-à-dire des conférences grassement rémunérées. Un an plus tard, la journaliste dénoncera à son tour des accusations sans fondement de la part de la maire du 7e arrondissement de Paris.

Bref,si le clash n'aura duré que l'espace de quelques secondes, les esprits eux ne sont pas prêts de l'oublier...

Elise Lucet musicienne dans l’âme

La réputation d’Elise Lucet auprès des patrons n’est plus à faire, et Ben Gunneberg, patron d’une société travaillant dans le bois en a fait les frais.

Dans le documentaire "Razzia sur le bois, les promesses en kit des géants du meuble", la journaliste de France 2, place le dirigeant face à certaines de ses contradictions et, pour appuyer son propos, elle n’hésite pas à sortir un pipeau et à en jouer devant lui. La séquence connaît un vif succès, au dépens certes des capacités communicationnelles du patron.

Gage qu’aujourd’hui la journaliste est redoutée des dirigeants du CAC 40, Publicis a même édité un guide à destination des responsables digitaux des entreprises pour leur apprendre à riposter aux questions d’Elise Lucet. Objectif : anticiper au mieux la communication de crise et éviter les mauvais buzz en analysant notamment les réactions sur les réseaux sociaux.

Elise Lucet, démunie face à Jamel Debbouze super en forme

Elise Lucet a beau faire peur à certains dirigeants d’entreprise, elle s’est retrouvée un peu plus démunie face à l’humoriste Jamel Debbouze. Ce dernier n’a pas hésité à perturber le reste de son JT par des compliments, lui lançant notamment : "Je vous aime bien ! Déjà au 19/20 je vous aimais bien ! Jean-Pierre Pernaut (le présentateur du journal de 13 heures de TF1), j'espère t'as les boules !".

C’est d’ailleurs une des séquences qui avaient été rediffusées lors du dernier JT de France 2 d’Elise Lucet. La journaliste, très émue après l’hommage de sa rédaction, avait alors essuyée quelques larmes. C’est d’ailleurs toujours face aux téléspectateurs qu’elle a reçu un bouquet de fleur de la part de ses collaborateurs, avant de remercier tout le monde.

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.