Le déferlement de la cinquième vague et l'émergence du variant Omicron inquiètent et de nombreux pays ont déjà durci leurs mesures sanitaires. Quels sont les départements où le rebond épidémique est le plus préoccupant ?
Covid-19 : les départements où l'on peut craindre de nouvelles restrictions

Le coronavirus viendra-t-il, encore une fois, perturber les fêtes de fin d’année ? Si le gouvernement voulait à tout prix éviter le confinement et la fermeture des commerces, le déferlement de la cinquième vague et l’apparition du variant Omicron pourraient-ils changer la donne ? En France, le taux d’incidence s’élève désormais à 292 cas pour 100 000 habitants, selon les dernières données de Santé Publique France, bien au-dessus du seuil d’alerte maximal fixé à 250. L’ensemble des indicateurs épidémiologiques sont en hausse.

En moyenne, 28 009 cas sont détectés chaque jour, soit une hausse de 61% par rapport à la semaine dernière. Le nombre d’admissions quotidiennes en soins critique a quant à lui augmenté de 40% (149 par jour), celui des décès de 32% (65 décès hospitaliers quotidiens). Des chiffres qui pourraient encore grimper avec l’arrivée d’Omicron, classé par l’OMS comme un variant à "risque très élevé", indique La Dépêche. Un premier cas français a déjà été identifié sur l’île de La Réunion, rapporte ce mardi 30 novembre Le Monde, et huit autres cas "possibles" ont été signalés, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, dimanche dernier. Un variant qui a incité de nombreux pays à durcir leurs restrictions sanitaires.

Fermetures des frontières et nouvelles restrictions

Face à l’émergence du variant du coronavirus Omicron, de nombreux pays ont refermé leurs frontières. C’est le cas notamment du Japon, du Maroc ou encore de l’Australie. D’autres, comme le Portugal ou la Tunisie, ont renforcé les restrictions d’entrée des voyageurs étrangers. Le Royaume-Uni, où deux cas du variant ont déjà été détectés, a quant à lui rétablit le port du masque obligatoire dans les commerces et les transports en commun, rapporte France Info.

Alors, doit-on également craindre de nouvelles restrictions en France ? Découvrez dans notre diaporama les départements qui seraient les premiers concernés par un renforcement des mesures sanitaires. Les territoires sélectionnés sont ceux dans lesquels le taux d’incidence est supérieur à 400 cas pour 100 000 habitants, selon les dernières données de Covid Tracker datant du 29/11/21.

Paris

1/9
Paris

A Paris, le taux d’incidence a explosé. Selon les données de Covid Tracker, il s’établit désormais à 411, soit 119 points au-dessus de la moyenne nationale (292 cas pour 100 000 habitants).

Pyrénées-Atlantiques

2/9
Pyrénées-Atlantiques

Dans les Pyrénées-Atlantiques aussi, la situation sanitaire est préoccupante. Le département voit son taux d’incidence atteindre 421 cas pour 100 000 habitants, bien supérieur à la moyenne nationale de 292 cas pour 100 000 habitants.

Rhône

3/9
Rhône

Le coronavirus gagne également du terrain dans le département du Rhône, dans lequel le taux d’incidence s’élève désormais à 422 cas pour 100 000 habitants.

Haute-Corse

4/9
Haute-Corse

En Haute-Corse, le taux d’incidence inquiète. Selon les données de Covid Tracker, il s’établit désormais à 427, soit 135 points au-dessus de la moyenne nationale (292 cas pour 100 000 habitants).

Lot-et-Garonne

5/9
Lot-et-Garonne

Dans le Lot-et-Garonne aussi, la situation sanitaire est préoccupante. Le département voit son taux d’incidence atteindre 434 cas pour 100 000 habitants, bien supérieur à la moyenne nationale de 292 cas pour 100 000 habitants.

Bouches-du-Rhône

6/9
Bouches-du-Rhône

Le coronavirus gagne également du terrain dans le département des Bouches-du-Rhône, dans lequel le taux d’incidence s’élève désormais à 448 cas pour 100 000 habitants, selon les dernières données de Covid Tracker.

Jura

7/9
Jura

Le Jura fait partie des territoires les plus touchés par la cinquième vague. Selon les dernières données de Covid Tracker, le taux d’incidence dans le département s’élève désormais à 453 cas pour 100 000 habitants. 

Hautes-Pyrénées

8/9
Hautes-Pyrénées

Dans les Hautes-Pyrénées aussi, la situation sanitaire est préoccupante. Le département voit son taux d’incidence atteindre 485 cas pour 100 000 habitants, bien supérieur à la moyenne nationale de 292 cas pour 100 000 habitants.

Ardèche

9/9
Ardèche

C’est dans l’Ardèche que la situation sanitaire est la plus critique. Selon les dernières données de Covi Tracker, le taux d’incidence du département s’élève à 569, soit 277 points au-dessus de la moyenne nationale (292 cas pour 100 000 habitants).

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.