SONDAGE - Selon notre sondage réalisé sur 39208 de nos lecteurs, vous êtes plus de six sur dix à souhaiter mettre fin au changement d'heure. Parmi ces 62%, vous êtes 66% à souhaiter conserver l'heure d'été.
Changement d’heure : 62% d’entre vous êtes favorables à sa suppression Istock
Sommaire

C’est une habitude dont vous ne voulez plus. Chaque automne, les jours se raccourcissent soudainement au moment du changement d’heure. Selon notre sondage ayant recueilli 39 208 participations chez nos lecteurs, vous êtes 62% à être favorables à la suppression du changement d’heure, contre 38% de nos lecteurs qui restent attachés à cette habitude.

Parmi les 24 419 personnes souhaitant en finir avec le changement d’heure, vous êtes 66% à préférer garder l’heure d’été, contre 34% privilégiant conserver l’heure d’hiver. Ces résultats sont en adéquation avec la consultation citoyenne organisée par l’Assemblée nationale sur le changement d’heure, il y a déjà deux ans en 2019. Elle avait à l’époque recueilli plus de deux millions de réponses et 80% des votants s’étaient prononcés pour la fin du changement d’heure. 59,17% des personnes interrogées avaient également assuré préférer rester définitivement à l’heure d’été.

©Planet

Vous devrez reculer vos montres dans la nuit du 30 au 31 octobre

Au niveau européen également, quand le Parlement européen avait sondé les citoyens européens, 80% des 4,6 millions de personnes qui avaient répondu au questionnaire en ligne s’étaient prononcées pour mettre fin au changement d’heure. Mais si les députés européens ont déjà voté la fin du changement d’heure saisonnier, à cause de la crise sanitaire due au coronavirus, les eurodéputés ont choisi de reporter son application à 2021 avec une question laissée en suspens : quelle heure garder ?

Si la réponse a déjà été décidée pour la France, qui souhaite conserver l’heure d’été, ce n’est pas le cas de tous les pays européens, notamment du sud de l’Europe. Ainsi, cette année encore et faute d’harmonisation européenne , les Français vont devoir changer d’heure dans la nuit du samedi 30 au dimanche 31 octobre. À 3h du matin, vous devrez donc encore reculer vos montres d’une heure puisqu’il sera désormais 2h. Si vos journées seront plus courtes en termes de luminosité, vous gagnerez donc, peut-être pour la dernière fois, une heure de sommeil. La Commission européenne devrait normalement entériner la fin du changement d’heure en Europe en 2022.

Changement d'heure : pourquoi a-t-il été créé en France ?

Pour rappel, le changement d’heure a été instauré en France à la suite du choc pétrolier de 1973-1974 afin de réaliser des économies d’énergie. L’objectif était de faire correspondre davantage horaires d'activité et d'ensoleillement en réduisant la nécessité d’utiliser l’éclairage en soirée. Depuis 1998, les dates de changement d'heure ont été harmonisées au niveau européen afin de faciliter les échanges entre les États. Cette décision a été actée par la directive européenne de 2001 relative au changement d'heure et transposée dans le droit français par arrêté du 3 avril 2001 du ministre de l'Économie. Elle a pris effet le 1ᵉʳ janvier 2002.

Ainsi depuis, au sein de tous les pays membres, le passage à l'heure d'hiver a lieu le dernier dimanche d'octobre et le passage à l'heure d'été le dernier dimanche de mars. La question fatidique qui se pose pour chaque changement d’heure : dort-on plus ou moins, avance-t-on ou recule-t-on nos horloges ? Pour rappel, à l’heure d’hiver, on recule les horloges d’une heure : à 3 heures du matin, il est 2 heures. À l’inverse à l’heure d’été, on avance les horloges d’une heure : à 2 heures du matin, il est 3 heures. 

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.