Le patron de l'alliance Renault-Nissan, qui a acquis plus de 130 000 actions du constructeur français d'automobiles, s'apprête à faire une jolie plus-value. 
AFP

Le PDG de Renault, Carlos Goshn, pourrait toucher une plus-value de 6 millions d'euros, selon un document consulté mardi par l'AFP, indique Le Monde. L'entrepreneur avait acquis le 16 décembre plus de 130 000 actions Renault à un cours inférieur à celui du marché (37,43 contre 85 actuellement), au titre de sa rémunération variable.

A lire aussi Qui sont les hommes les plus riches de l'histoire ?

La revente de ces actions pourrait donc lui garantir une somme de 6,36 millions d'euros, comme révélé un peu plus tôt par par l’économiste Benoît Boussemart  et le magazine Capital

Renault, n°1 mondial en 2017 ? 

Une somme qui intervient à l’issue d’une année pendant laquelle la rémunération de Carlos Ghosn a provoqué des remous. Début mai, le PDG de Renault faisait polémique en s'accordant plus de 7 millions d'euros de rémunération au titre de l'année 2015 malgré le désaccord de ses actionnaires. A cette somme s'était ajouté en juin son salaire en tant que PDG du groupe Nissan. Avec une  augmentation de 3,5%, Carlos Ghosn pouvait donc toucher, au total, entre Renault et Nissan, quelque 16 millions d'euros en 2015.

Toutefois, le salaire de l'entrepreneur est à mettre en paralèlle avec le fait que l'alliance Renault-Nissan est en passe de devenir le premier constructeur automobile au monde, et ce grâce à la prise de contrôle de Mitsubishi récemment, ainsi qu'au dynamisme des ventes de Renault. 

Vidéo sur le même thème : Carlos Ghosn prend la tête de Mitsubishi

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Disparu en 1968, un sous-marin refait surface