Vous pensez être envahi ? Alors il est grand temps d'agir. Un cafard seul en cache toujours de nombreux autres ! Voilà les signes à ne pas manquer.
Cafards : les signes qu’il faut agir tout de suite

Le cafard fait partie des nuisibles les plus difficiles à déloger. Dès lors, quiconque soupçonne une invasion à son domicile a tout intérêt à agir promptement ! Ces insectes, régulièrement jugés répugnants, ne sont pas seulement désagréables à l'œil : ils peuvent aussi s’avérer dangereux et onéreux. Ils sont en effet, rappelle le site spécialisé Rentokil.com, le véhicule privilégié d’un certain nombre de pathologies dont certaines peuvent s’avérer très graves. La salmonellose, la dysenterie, la tuberculose ou la fièvre typhoïde ne sont que quelques-unes des afflictions qu’ils sont susceptibles de transmettre....

S’il est ardu de chasser une colonie déjà installée, il est tout de même possible de faire quelque-chose ; ainsi que l’a déjà expliqué Planet. Commencez donc par éliminer les éventuelles sources de nourriture que vous auriez pu laisser à portée de patte. Cela concerne aussi les potentielles croquettes abandonnées à votre compagnon à fourrure qui n’a peut-être pas besoin d’un casse-croûte nocturne... Pensez aussi à vous débarrasser des déchets alimentaires et à vider votre poubelle quotidiennement. 

Cafards : quels sont les signes qui devraient vous inquiéter ?

Vous pouvez aussi jeter vos vieux cartons et autres journaux déjà lus, qui sont susceptibles de servir de cachette aux blattes. S’ils sentent mauvais, c’est mauvais signe… Plus de détails à ce propos dans notre diaporama.

N’oubliez pas, également, de vernir ou de peindre vos étagères en bois : c’est la meilleure façon de les rendre étanches. Et assurez-vous de boucher tous les trous par lesquels ils pourraient se faufiler… 

Premier signe inquiétant : vous avez croisé un cafard

1/5
Premier signe inquiétant : vous avez croisé un cafard

Vous êtes tombé sur un éclaireur ? Ou même sa dépouille ? Il y a matière à s’inquiéter. C’est un très mauvais signe… puisque tout cafard visible est susceptible d’en cacher 200. C’est encore pire si vous le croisez en journée : l’infestation est déjà sérieuse, la population dense.

Deuxième signe inquiétant : une mauvaise odeur émane de certains endroits de votre appartement

2/5
Deuxième signe inquiétant : une mauvaise odeur émane de certains endroits de votre appartement

Vous l’ignorez peut-être, mais les cafards tendent à sentir mauvais. Plus l’invasion est importante, plus cela se vérifie : c’est parce qu’ils dégagent des phéromones qui leur permettent de communiquer avec leurs congénères. C’est, pour eux, une faction de trouver un partenaire sexuel et de signifier que l’endroit est sûr.

Troisième signe inquiétant : vous constatez des dégâts alimentaires 

3/5
Troisième signe inquiétant : vous constatez des dégâts alimentaires 

Les cafards ne s’installent pas chez vous seulement parce qu’il y fait bon vivre. Ils sont aussi intéressés par la nourriture qu’ils sont susceptibles de trouver dans votre domicile. Dès lors, la moindre trace sur un aliment devrait vous inquiéter. Gardez en mémoire qu’ils privilégient les aliments de consistance molle, sucrés, comme un fruit en phase de pourriture par exemple.

Quatrième signe inquiétant : vous avez été confrontés à des petite déjections

4/5
Quatrième signe inquiétant : vous avez été confrontés à des petite déjections

Comme de nombreuses formes de vie sur terre, les cafards aussi ont besoin de se soulager. Leurs excréments sont caractéristiques : ils ressemblent à des restes de café moulu, long d’un mm environ. S’ils ont été fait sur le mur, ils ont pu couler légèrement.

Comparez et économisez sur votre mutuelle santé !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.