Cela fait plusieurs jours, désormais, qu'une jeune femme de 18 ans est détenue en garde à vue à Levallois-Perret. Fascinée par l'Etat Islamique, elle projetait apparemment de s'en prendre à une église de Béziers à l'occasion du week-end pascal.
Attentat déjoué à Béziers : à 18 ans, elle projetait d’attaquer une église pour PâquesIstock

Soulagement. Sans les services de renseignement marocains, le drame n’aurait probablement pas pu être évité. Fort heureusement, indique France Bleu, la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) de l’empire chérifien a alerté l’Hexagone. Jeudi 8 avril 2021, ils expliquaient alors avoir transmis "aux services français des informations précises sur une citoyenne française d’origine marocaine", laquelle planifiait à l’époque "une opération terroriste imminente visant une église en France." "Le projet terroriste qu’elle s’apprêtait à exécuter était en coordination avec des éléments du groupe Etat Islamique", poursuit la DGST dans son communiqué.

La jeune femme, âgée de 18 ans, a été appréhendée plus tôt dans la semaine. Elle est aujourd’hui en garde-à-vue et entendue par les services de la Direction générale de la sécurité intérieur, basés à Levallois-Perret. Ce n’est d’ailleurs pas la seule femme à avoir été interpellée, poursuivent nos confrères : elles étaient cinq à l’origine, parmi lesquelles sa mère et ses deux soeurs, dont les détentions respectives se sont achevées le mercredi 7 avril au matin, sans poursuite dans l’immédiat. Hormi la mère, toutes deux étaient mineures.

Attentat déjoué contre une église de Béziers : ce que l’on sait

Les enquêteurs qui ont procédé aux perquisitions dans le domicile de la jeune femme ont notamment retrouvé des produits susceptibles de servir à fabriquer une bombe. Ils entrent en effet "dans la composition de TATP", un "explosif artisanal prisé des djihadistes", détaillent nos confrères. Si ce dernier s’avère assez populaire pour être reconnu, c’est parce qu’il est simple à produire : il s’agit, fondamentalement, d’un assemblage de bouteilles scotchées sur lequel est fixé un dispositif de mise à feu. Ce dernier est construit à l’aide d’un téléphone portable… et un morceau de papier aluminium.

Ce gonfleur que tout le monde s’arrache est en solde ! Utilisez le code SOLDES30 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.