Malgré les "preuves concrètes" du meurtre de la petite Madeleine McCann, dont disposent les autorités allemandes, le suspect numéro un risque de s'en sortir. Explications.
Affaire Maddie : pourquoi Christian Brueckner, principal suspect, pourrait ne pas être inculpéAFP

Depuis plusieurs semaines, les autorités allemandes collectionnent des témoignages accablants sur l’affaire de la disparition de Maddie, en 2007. L’enfant, âgée de trois ans lors des faits, passait des vacances avec sa famille à Praia da Luz, au Portugal, avant d’être enlevée. Une liste d’éléments à charge a d’ailleurs permis de relancer l’enquête et d’identifier un suspect : Christian Bruekner, un Allemand de 43 ans.

Depuis le mercredi 3 juin 2020, cet homme est considéré comme le meurtrier présumé de la petite Madeleine McCann. Ce pédophile multirécidiviste, actuellement emprisonné à Kiel, en Allemagne, pour trafic de stupéfiants, a été condamné plusieurs fois pour des crimes sexuels. Il est également soupçonné de disparitions, viols et meurtres d'enfants dans plusieurs pays d'Europe… Pourtant, dans cette affaire, le suspect numéro 1 risque de s’en sortir.

Affaire Maddie : Christian Brueckner pourrait s’en sortir, malgré les "preuves concrètes"

Hans Christian Wolters, le procureur allemand en charge du dossier a affirmé être en possession de "preuves concrètes", indiquant que la petite Maddie a été enlevée puis tuée par ce suspect. Les éléments ont d’ailleurs été précisés dans une lettre avec les parents de Maddie, Kate et Gerry McCann.

Or, contre toute attente, il vient de révéler que l'enquête "ne devrait pas conduire à une accusation de meurtre". D’après le Daily Mail, quotidien britannique, Christian Brueckner pourrait bien ne pas être inculpé, si d’autres preuves ne sont pas récoltées...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : L'affaire Maddie se poursuit

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.