Le samedi 4 juillet, une mère de famille est morte d'un arrêt cardiaque après avoir chuté du Coaster Formule 1. D'où vient cette célèbre attraction du parc Saint-Paul ?
Accident mortel au parc Saint-Paul : quelle est l’histoire de ce manège meurtrier ? Istock

Elodie passait une journée en famille au parc Saint-Paul (Oise) pour fêter les deux ans de son fils. Samedi 4 juillet, avec son mari et sa soeur, ils embarquent sur le Coaster Formule 1, célèbres montagnes russes du parc d'attraction familial. Dans un virage trop violent, la jeune femme de 32 ans passe par dessus la barre de sécurité et chute de plusieurs mètres de haut, malgré les tentatives de son compagnon pour la rattraper. Elle décède d'un arrêt cardiaque, en dépit de l'intervention des secours qui ont essayé de la réanimer. 

Coaster Formule 1 : trois accidents en quinze ans

Le palmarès du parc Saint-Paul est assez effrayant : quatre incidents, dont trois sur ce même manège. En tout, Gilles Campion, le directeur du site, a dû faire face à deux décès et une quinzaine de blessés, parfois graves, depuis 2005. Condamné à de la prison avec sursis pour deux des accidents, il a néanmoins bénéficié d'un non-lieu pour celui qui a causé la mort de Carine Bronard, elle aussi mère de famille d'une trentaine d'années, en 2009. Aujourd'hui, une enquête est en cours pour déterminer si la mort d'Elodie relève de la responsabilité et du manque de sécurité du parc ou non.

Le propriétaire du parc Saint-Paul a annoncé la fermeture du Coaster Formule 1 après la procédure judiciaire, quels que soient les résultats. Après sa condamnation en 2005, le forain a été radié du  Syndicat National des Espaces de Loisirs, d'Attractions et Culturels (SNELAC). Arnaud Bennet, président de ce syndicat des parcs d'attraction, déplore les derniers accidents du parc Saint-Paul, qui risquent de stigmatiser toute la profession. Il affirme que les parcs et fêtes foraines doivent être des lieux où les familles s'amusent en toute sécurité. "La sécurité est notre priorité absolue. Nous y consacrons de gros moyens. Aujourd'hui, la technologie vient même en renfort : lasers, ultrasons, radioscopie sont capables de détecter des micro-fissures, ou une fatigue du métal à l'intérieur de la structure", assure-t-il auprès de France 3. Mais d'où vient cette attraction meurtrière, qui a causé la mort de deux personnes en dix ans ?

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Vidéo : Sky Tower, une attraction où vous êtes lâchés dans le vide à 30 mètres de hauteur !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.