Une proposition de loi en ce sens a été déposée au Sénat, et sera examinée en séance publique le 29 octobre.
Voile islamique : la droite sénatoriale vise les accompagnateurs de sorties scolairesAFP

Face à la polémique déclenchée par les récriminations, vendredi 11 octobre, de l’élu Rassemblement national Julien Odoul contre une femme voilée accompagnant des élèves au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, la droite traditionnelle assure avoir la solution. C’est en effet un projet qu’elle mûrit de longue date dans un débat juridico-politique récurrent : interdire le port de signes religieux pour les accompagnateurs des sorties scolaires. Une proposition de loi en ce sens a été déposée au Sénat, et sera examinée en séance publique le 29 octobre.

En mars 2012, le ministre de l’éducation nationale de Nicolas Sarkozy, Luc Chatel, avait été l’auteur d’une circulaire mettant en œuvre cette prohibition. Saisi par le Défenseur des droits sur l’application du principe de neutralité religieuse dans les services publics, le Conseil d’Etat avait rendu en décembre 2013 une décision double, validant le principe de liberté de conscience des parents accompagnateurs, mais aussi la possibilité juridique, pour l’éducation nationale, de leur recommander de s’abstenir de manifester une appartenance ou une croyance religieuse.

...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !