Face au manque de données sur la vaccination des plus jeunes, l'infectiologue Odile Launay estime qu'il vaut mieux attendre et faire preuve de prudence.
Vaccination des moins de 12 ans : "On doit rester prudent", estime l'infectiologue Odile Launay

"On doit rester prudent. Pour l'instant, nous n'avons pas de données", a préconisé lundi 20 septembre sur franceinfo Odile Launay, infectiologue, professeure à l’université de Paris, après l'annonce par Pfizer/Biontech que le vaccin est "sûr" et "bien toléré" pour les enfants de 5 à 11 ans.

franceinfo : Faut-il vacciner les enfants de moins de 12 ans ?

Odile Launay : Non, on doit rester prudent. Pour l'instant, nous n'avons pas de données. C'est une communication des laboratoires qui montrent une bonne réponse immunitaire chez l'enfant. On sait que les enfants répondent plutôt mieux que les adultes. Ils ont réussi à inclure un peu plus de 2 000 enfants et à montrer que ces enfants répondent bien au vaccin à des doses plus faibles que celles qui sont utilisées chez les adolescents et chez les adultes. Donc, on a des données en termes de réponses immunitaires, ils annoncent que les vaccins sont bien tolérés, de façon comparable à ce que l'on peut observer chez l'adolescent, mais il faut rester prudent. On n'a pas lu ces résultats et ils ont inclus dans ces essais 2 000 enfants ce qui est faible pour être assuré qu'on n'aura pas d'effets...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >