FOOTBALL – Trois jours après une bourde embarrassante contre Southampton, Hugo Lloris a vécu une soirée cauchemardesque face au Bayern Munich, encaissant 7 buts ce mardi soir en Ligue des champions. Le début du déclin pour le gardien et capitaine des Bleus ?
Une boulette ce week-end, 7 buts encaissés mercredi... Faut-il s’inquiéter pour Hugo Lloris ?

À l’échelle du football, le gardien de but est un extra-terrestre. Le seul à porter un maillot différent de celui des dix autres joueurs de son équipe. Le seul à pouvoir utiliser ses mains. Le seul, aussi, devant son but quand un tir fuse ou que les défenseurs sont dépassés. Littéralement le dernier rempart, et donc celui vers qui les regards se tournent spontanément après un but encaissé. Ce qui fait de ce poste une corporation à part entière. Mais il est rare, pourtant, qu’ils s’expriment publiquement sur leurs confrères, la faute à une rivalité à distance ne disant pas son nom dans un marché très fermé. Manuel Neuer l’a fait, mardi 1er octobre, au sortir de la victoire (2-7) du Bayern Munich à Tottenham : "Je suis vraiment désolé pour Hugo Lloris. Il ne pouvait rien faire et il a encaissé sept buts à domicile. C’est dur." Ici, la compassion confine à la pitié, expliquant l'initiative du gardien allemand. Lequel n’ignorait sans doute pas que son homologue (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !