Frédéric Wilner revient, dans une série en quatre volets, sur la genèse et l'entrée dans la modernité des trois cités.
« Trois villes à la conquête du monde » : la naissance d’Amsterdam, Londres et New-York

ARTE - SAMEDI 1er AOÛT À 20 H 50 - DOCUMENTAIRE

Où l’on apprend que les édits d’exclusion de l’Eglise catholique ont « inventé » le capitalisme, que la station debout dans les pubs permet de glaner de ­précieuses informations, ou que l’ascenseur a été le complice de ­l’élévation urbaine. Réalisée par Frédéric Wilner, la série documentaire Amsterdam, Londres, New York : trois villes à la conquête du monde déroule la chronologie des luttes commerciales, financières et économiques nées entre ces cités il y a quatre cents ans.

Au début du XVIIe siècle, le ­Portugal contrôle le commerce des épices avec l’Asie. Les jeunes Provinces-Unies des Pays-Bas ­contestent ce monopole. Créée en 1602, la Compagnie hollandaise des Indes orientales (VOC, en néerlandais) choisit une voie singulière pour se développer : ouvrir son capital. Les premiers actionnaires : des migrants fuyant les guerres de religion qui sévissent en Espagne. La durée d’immobilisation de ces opérations étant jugée trop longue, des négociations finissent par s’opérer à Amsterdam, dans ce qui a été la première Bourse aux actions de...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !