A écouter cette semaine : de la musique de chambre en intégrale ; un concert live au Red Rocks Amphitheatre près de Denver ; le deuxième album du porte-parole des jeunes noirs en Angleterre…
Sélection albums : Brahms, The Flaming Lips, Stormzy…
  • Johannes Brahms  Sonates pour alto  Intégrale de la musique de chambre de Brahms, vol. 5 : Sonates pour alto et piano, op. 120. Zwei Gesänge, op. 91. Sarah Laulan (contralto), Lise Berthaud (alto), Eric Le Sage (piano).

En musique de chambre, plus encore que sur une scène lyrique ou dans une fosse d’orchestre, il y a alto (voix) et alto (violon). Johannes Brahms (1833-1897) sait faire chanter aussi bien l’un que l’autre, mais dans ce programme crépusculaire, les Lieder (Zwei Gesänge, pour contralto, alto et piano) ne dégagent pas le magnétisme des pages strictement instrumentales. Créées trois ans avant la mort du compositeur, les deux Sonates pour alto et piano op. 120 comptent parmi les derniers échos de l’âme romantique. Moins bridée que la seconde par une écriture à vocation cyclique, la première couvre un large spectre d’expressions, d’une gravité presque tragique à une légèreté quasiment insouciante. Lise Berthaud serpente entre les registres avec une suprême élégance et son jeu, d’une grande richesse de couleurs, se mire idéalement dans celui, très attentif, du pianiste Eric Le Sage. Parfaitement dosée, leur interprétation...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !