Cette instruction de 10 pages envoyée par le ministre de l'Intérieur aux préfets, mais non publiée, exclut les communes de moins de 9 000 habitants du nuançage électoral
«Scandale démocratique», «choquante»... la classe politique dénonce la circulaire Castaner sur les municipales

C’est une circulaire signée Christophe Castaner et envoyée aux préfets le 10 décembre dernier qui fait grand bruit au sein de la classe politique. Un courrier dans lequel le ministre de l’Intérieur prévoit de ne plus attribuer de couleur politique aux maires de communes de moins de 9 000 habitants. Des Républicains à la France insoumise, les critiques fusent. «C’est exécrable sur le plan de la démocratie», a lancéle président du groupe Socialiste et Républicain au Sénat, Patrick Kanner. Les Républicains ont attaqué ce lundi le recours devant le Conseil d’Etat.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !