Les quelques 5 000 raveurs rassemblés à Saint-Prize-le-Chatel (Nièvre) ont levé le camp ce lundi soir. La préfecture leur a distribué des bons de l'assurance maladie pour se faire depister au coronavirus dans la semaine.
Rave-party interdite : dans la Nièvre, la fête est finie à Saint-Parize-le-Chatel

La grande rave-party démarrée dans la nuit de samedi 11 à dimanche 12 juillet s'est achevée prématurément a constaté un journaliste de franceinfo présent sur place. À 18h ce lundi 13 juillet, après un court message, le mur de son s'est coupé et les fêtards ont du se rendre à l'évidence : après les nombreuses inquiétudes autour des risques sanitaires, la fête est belle est bien terminée.

Si certains ont rapidement rangé leurs tentes, d'autres projetaient de rester ici pour passer la nuit sur place comme Louka et Daphne, avec un peu d'amertume : "on arrive au moment où tout a été coupé. On s'est posé au lac dans la matinée en se disant que le soir allait être une bonne soirée et finalement non... Ce sera juste camping ce soir".

Conscients du risque de contamination

Sur le pré, les enceintes ont rapidement été demontées et le terrain nettoyé. Plusieurs fêtards ont continué à danser avec leur propre musique près de leur véhicule et beaucoup disaient vouloir continuer la rave toute la nuit.

Depuis le milieu de l'après midi, des bons de l'assurance maladie ont été distribués. Ils permettent à toutes les personnes présentes d'aller se faire...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !