FOOTBALL - Neymar, impliqué sur quatre des cinq buts du PSG mercredi contre Galatasaray (5-0) en Ligue des champions, a parachevé son retour au premier plan d'un récital plein de générosité. Suffisant pour enterrer la hache de guerre avec les supporters ?
PSG : Neymar s’est-il réconcilié avec le Parc des Princes ?

Cela a commencé, comme d’habitude cette saison, par une bordée de sifflets à l’énoncé de son nom par le speaker du Parc des Princes, mercredi soir, quelques minutes avant le coup d’envoi de PSG-Galatasaray (5-0) en Ligue des champions, et quatre jours après un Montpellier-PSG (1-3) en Ligue 1 où, malgré un but et une passe décisive en fin de match, le Brésilien a encore longtemps irrité son monde par de vaines initiatives solitaires. Cela a fini, une fois n’est pas coutume cette saison, par un récital collectif de la star, ponctué d’un but, deux passes décisives et un autre but créé. Ponctué aussi, surtout, d’un geste plus marquant encore : ce ballon tendu à un Edinson Cavani en disgrâce pour lui laisser tirer un penalty, contraste radical avec la scène du "penaltygate" de septembre 2017, quand les deux attaquants s’étaient disputés sur le terrain le droit d’en tirer un.  Plus rare encore : Neymar s’est longuement épanché devant les médias après la (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !