La veille de son investiture par le parti à la rose, la maire de Paris a présidé une séance particulièrement houleuse du conseil de la capitale, où la composante écolo de sa majorité ne lui a pas fait de cadeaux.
Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo investie par le PS après une semaine moisie

Il est là, le logo ! Ce vendredi, l’équipe de campagne d’Anne Hidalgo a révélé l’affiche de la candidate à l’élection présidentielle. On y voit, dans le coin inférieur gauche, un très discret sigle du Parti socialiste. Uniquement les contours, d’un blanc monochrome. Pas de pétales rouges, pas de feuilles vertes. Notons le changement par rapport à Benoît Hamon qui, en 2017, n’avait même pas mis la rose au poing sur son affiche. L’expression voulue d’une prise de distance nette avec le quinquennat Hollande.Désormais, la logique semble inversée. Un comble, pour un PS bien plus affaibli qu’il ne l’était il y a cinq ans (22 000 adhérents à jour de cotisation contre 111 000 en 2016). Jeudi soir, le parti a officiellement investi Anne Hidalgo pour 2022. La maire de Paris l’a emporté avec 72 % des suffrages face au grognard du Mans, Stéphane Le Foll. Un score en deçà du chiffre optimal, « mais très correct et avec une bonne participation », complète un proche de l’édile.« Elle fera mieux que 6,36 % »Comme si le PS, donné pour moribond, devait servir de béquille à une candidate déjà guettée par le spectre de l’effacement. Quelques heures avant le vote d’investiture, l’institut BVA a publié...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !