«Pourquoi nous choisissons Cédric Villani». La tribune d’Antoine Waechter

Ses habitants et les touristes qui s’y pressent désignent Paris comme la plus belle capitale du monde. Mais ce n’est pas la plus sereine en raison de son trafic automobile, et elle appartient à une agglomération qui ne cesse de vouloir manger la campagne environnante. La nouvelle équipe municipale aura à poursuivre la mutation des mobilités, à réduire l’impact sur le climat d’une cité de plus de 2 millions d’habitants, à mettre un terme à l’étalement urbain.

Il est un choix qui appartient aux électeurs : celui de la conception de la ville même alors que les visions des différentes listes dessinent des futurs très différents. Le Mouvement écologiste indépendant « Les Ecologistes » fait le choix d’une ville de culture et de caractère, celle-là même qui charme ses admirateurs. Face aux pressions qui peuvent s’exercer, aux tentations d’en faire une ville-monde sans racine, il s’agit de conforter ou de promouvoir un paysage urbain de qualité et de refuser les tours que certains voudraient y ériger.

Prolonger la mutation des mobilités et refuser la banalisation de la capitale est une équation politique que seule la réunion de deux...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !