POLLUTION - Malgré les efforts des Mauriciens pour endiguer la marée noire provoquée par l'échouement du Wakashio, ce navire battant pavillon panaméen se fissure de plus en plus.
Océan Indien : le bateau échoué à l'île Maurice menace de se briser

"Les fissures se sont creusées. La situation est encore pire". En conférence de presse dimanche, le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth s'est montré alarmiste au 4e jour de lutte contre la marée noire provoquée par le Wakashio, échoué au large de l'île Maurice.  Dans les eaux cristallines de l'île Maurice avec 4.000 tonnes de pétrole à bord, le navire menaçait dimanche de se briser, faisant craindre une catastrophe écologique encore plus grave dans cet espace maritime protégé. 

Dimanche soir, la petite nation de l'Océan Indien se préparait au pire. Les équipes d'intervention sont provisoirement parvenues à bloquer la fuite d'hydrocarbures qui se déversaient depuis plusieurs jours de la cale du bateau japonais battant pavillon panaméen. Mais le risque que le vraquier se brise tout simplement en deux était grandissant.  Depuis quatre jour, des personnes ont afflué sur les rives pour tenter de limiter tant bien que mal la marée noire qui menace l'île. Les volontaires (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !