Retour réussi ! Strasbourg, qui retrouvait la scène européenne 13 ans après sa dernière participation, a battu le Maccabi Haïfa (3-1) jeudi et pris une option sur la qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue Europa.
...

Retour réussi ! Strasbourg, qui retrouvait la scène européenne 13 ans après sa dernière participation, a battu le Maccabi Haïfa (3-1) jeudi et pris une option sur la qualification pour le 3e tour préliminaire de la Ligue Europa.

Le Racing, qui s'est fait peur en se retrouvant mené après un but de Maxim Plakushchenko (39e), a rapidement réagi grâce à un penalty de Ludovic Ajorque (45e) et a profité de sa supériorité numérique pour faire la différence en seconde période.

Adrien Thomasson a donné l'avantage aux siens dès la reprise (47e), avant d'offrir un caviar à Jonas Martin (61e).

Dans la chaleur de la Meinau (35 degrés au coup d'envoi), les hommes de Thierry Laurey ont réussi leur premier match officiel de la saison et auraient même pu l'emporter plus largement avec plus d'efficacité.

Ils ont proposé un jeu très cohérent avec un très bon Martin à la baguette et sont apparus très affûtés malgré la canicule. Ils ont étouffé des Israéliens volontaires mais trop regroupés pour les inquiéter sur la durée.

- Recrues prometteuses -

Les recrues Alexander Djiku et Jean-Ricner Bellegarde, qui a reçu une ovation impressionnante à sa sortie, ont affiché de belles promesses pour la saison strasbourgeoise.

Dès le début de la rencontre, le RCSA prend les choses en main mais manque de précision dans le dernier geste ou tombe sur un bon Guy Hamov, qui repousse les tentatives de Bellegarde (14e) et Fofana (27e).

Haïfa, tranchant en contre, trouve d'abord le poteau par Nikita Rukavytsya (35e), avant d'ouvrir le score par Plakushchenko sur un tir lointain dévié par Lamine Koné (0-1, 39e).

Mais peu après, Nuno Da Costa, très remuant, provoque un penalty et l'exclusion de Ayad Habashi (44e). Ajorque égalise alors juste avant la pause (1-1, 45e).

Dès la reprise, Thomasson, tout juste entré en jeu, assomme le Maccabi en doublant la mise sur un bon service d'Ajorque (2-1, 47e). Puis l'ancien Nantais décale bien dans la surface Martin qui creuse l'écart (3-1, 61e).

Strasbourg pousse pour aggraver le score et se procure beaucoup d'occasions, sans succès, à l'image d'une frappe de Djiku sur la barre (87e). Mais la chance bascule du côté alsacien dans le temps additionnel quand une frappe de Dolev Haziza s'écrase sur la transversale de Matz Sels (90e+2).

Le Racing a fait un pas vers la qualification, mais devra toutefois se méfier lors du match retour, jeudi prochain en Israël, où le Paris SG avait mordu la poussière en 1998 en Coupe des vainqueurs de coupe.

Vidéo : Il vient avec un clown à son entretien de licenciement