Bruno Le Maire a indiqué que la France était ouverte à "une réforme ambitieuse" du franc CFA. Avantages et inconvénients de cette monnaie adossée aujourd'hui à l'euro.
Le franc CFA, un obstacle au développement des pays africains ? Le débat est ouvert

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a assuré le 11 octobre 2019 que la France était ouverte à "une réforme ambitieuse" du franc CFA, tout en soulignant qu'il revenait aux Etats membres d'en décider. L’arrimage monétaire du franc CFA à l’euro a permis aux pays d’Afrique centrale d'un côté et de l’Ouest de l'autre d’avoir une monnaie distincte et une inflation d’une rare stabilité sur le continent. Mais les critiques sont vives contre cette Zone franc qui prive les pays africains d’une réelle souveraineté monétaire.

Le franc CFA dispose d’une parité fixe avec l’euro. Cela signifie que sa valeur évolue en fonction de celle de la monnaie européenne. Lorsque l’euro se déprécie face au dollar, le franc CFA baisse également. L’euro étant une devise extrêmement forte, les pays de la Zone franc CFA souffrent de leur monnaie trop surévaluée. Le contraire de ce qui se passait quand le franc français connaissait de nombreuses dévaluations.

Une monnaie pour les classes moyennes ?

"Le franc CFA, accroché à l’Euro par une parité fixe, est une monnaie qui donne l’impression d’être riche, explique l’ancien ministre du Plan...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !