POLITIQUE - Emmanuel Macron va s'adresser aux Français mardi prochain lors d'un entretien télévisé. Après l'avoir abandonnée, il renoue ainsi avec une longue tradition instaurée par Valéry Giscard d'Estaing.
La riche histoire de l'allocution présidentielle du 14 juillet

14 juillet 1978. Valéry Giscard d'Estaing, alors président de la République, accorde une interview télévisée à Yves Mourousi et Patrice Duhamel. En ce jour de "fête de la République", il se livre sur des sujets sensibles de l'époque. Il dresse un bilan de la situation des armées. Il expose aussi sa vision sur certaines questions politiques, à commencer par la durée du mandat présidentiel et la cohésion nationale. Cet entretien fait date, si bien que "VGE" renouvelle l'exercice jusqu’à la fin de son mandat. Progressivement, ce nouveau rituel politique s'impose comme un passage obligé pour les présidents de la République. Dès 1982, François Mitterrand se plie à cet usage. En deux septennats, le socialiste prononce douze allocutions du 14 juillet sur des sujets aussi centraux que variés. En 1989, il s'étend par exemple longuement sur le bicentenaire de la Révolution française, l'aide au développement et la possible réforme de la saisine du Conseil constitutionnel. En (...)

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !